filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 18-04
    L’appellation d’origine du comté fête ses 60 ans !

    Avant d’être une AOP, le comté a été une AOC qui fête cette année ses 60 ans.

  • 16-04
    Ghee, le triomphe du beurre indien

    Il a le vent en poupe sur les réseaux sociaux : découvrez le ghee indien, beurre clarifié à l’incroyable polyvalence.

  • 13-04
    Lait à l’école : une initiation au bien manger pour les enfants et les adolescents

    Saviez-vous qu’un programme européen permet aux écoles, collèges et lycées de bénéficier de subventions pour éveiller les enfants et les adolescents au « bien manger » ?

  • 11-04
    Variations autour de la panna cotta

    3 idées pour réinterpréter la « crème cuite » originaire du Nord de l’Italie.

Voir toutes les actualités
Economie et société
-

Vacher : aux petits soins pour les animaux

Chaque mois, découvrez un métier du lait sous un nouveau jour.

Vacher

Vacher à l'heure de la traiteChaque mois, rendez-vous pour un zoom dédié à une des professions qui assure au quotidien la qualité du lait et des produits laitiers. Aujourd’hui, c’est au tour du vacher, chargé de la vie quotidienne du troupeau… même lorsque ses vaches se rendent au Salon de l’Agriculture !

Tout pour le bien-être des vaches

Etroitement lié au rythme de la nature et à celui des animaux, le travail du vacher est d’assurer la traite deux fois par jour, d’apporter les soins basiques aux animaux, de préparer leur alimentation…

Il assure une présence humaine quotidienne, indispensable aux vaches, pour veiller à leur bien-être. Il les observe de près, car il les connait bien : surveiller qu’elles se nourrissent bien, que leur comportement ne soit pas inhabituel… Il suit de près les carnets de santé du troupeau, et l’évolution de ses performances laitières, et reste une source d’information précieuse pour le vétérinaire et l’éleveur du troupeau.

Salarié spécialisé, il travaille de façon étroite avec l’éleveur, notamment pour préparer l’évolution du troupeau sur le long terme (sélection des animaux, accroissement…). Le troupeau ne se déplace pas sans lui : ainsi, les vachers sont nombreux au Salon de l’Agriculture !

Une bonne étape avant de monter sa propre exploitation

Avant tout, mieux vaut être passionné et avoir conscience des exigences physiques du métier : on ne sait pas à quelle heure une vache va vêler, et la première traite doit être effectuée à 6h du matin.
Le Brevet de technicien agricole (niveau bac) est une bonne base, mais il est encore mieux de le compléter par une formation laitière. Le bac pro « Conduite et gestion de l’exploitation agricole » est également adapté, tout comme d’autres formations détaillées sur le site Métiers du Lait.

Les responsabilités du métier de vacher sont également adaptées à ceux qui veulent à terme monter leur propre exploitation : une excellente façon de faire ses classes et de découvrir par l’expérience toutes les facettes du métier d’éleveur.

Pour en savoir plus, consultez la fiche « Vacher » du site Métiers du lait.

Crédits photo : L.Gueneau

Plus d'articles

Mots clés