Connaissez-vous les laits santé ?

Publié le 10.07.2013 , mis à jour le 20.05.2019

Pour apporter de la valeur ajoutée aux laits de longue conservation, les fabricants multiplient les innovations. Le point avec Isabelle Bedex, diététicienne-nutritionniste dans le Gers.

À qui sont destinés les laits supplémentés ?

Il existe plusieurs sortes de supplémentation : en vitamines, en minéraux, en protéines… Ces laits supplémentés répondent à des besoins spécifiques ou des populations ciblées.

C’est ainsi par exemple que les laits supplémentés en vitamine D sont particulièrement intéressants pour les enfants, les seniors et les femmes enceintes, qui ont des besoins accrus, ou tout simplement en hiver pour préserver son capital osseux. En effet, la vitamine D permet notamment de fixer le calcium. Or, l’alimentation en apporte peu et, pour la fabriquer, notre organisme a besoin d’une exposition modérée au soleil, plus difficile en hiver !

Autre exemple : les personnes qui cherchent à améliorer leur consommation d’oméga 3 peuvent choisir des laits enrichis en acides gras oméga 3, obtenus en intégrant à l’alimentation des vaches des aliments riches en acides gras polyinsaturés, comme les graines de lin.

Pourquoi trouve-t-on des laits à teneur réduite en lactose ?

Enfin, certains laits ne sont pas vraiment enrichis mais… allégés en lactose. Ce dernier est un glucide (ou sucre) spécifique et majoritaire du lait. C’est lui qui apporte de l’énergie rapidement disponible pour l’organisme. Pour être absorbé, il est dégradé par une enzyme, la lactase, qui sépare le lactose en molécules plus petites afin d’être absorbées par l’intestin. Cependant, certaines personnes produisent peu de lactase, ce qui occasionne un inconfort digestif sans gravité mais désagréable. Pour toutes les personnes concernées, le lait à teneur réduite en lactose est une solution possible !

Enrichi, supplémenté, à teneur réduite en lactose, ou simplement UHT, dans tous les cas, le lait reste un élément essentiel à un équilibre alimentaire.

Enrichi, supplémenté, à teneur réduite en lactose, ou simplement standard, dans tous les cas, le lait reste un élément essentiel dans un équilibre alimentaire
–> 

Crédit photo : J.F MALLET / CNIEL. 

Lait à l'école : une initiation au bien manger pour les enfants et les adolescents

En Asie, ostéoporose et fractures augmentent avec l'espérance de vie

« Bien manger, c'est du bon sens »