Les desserts lactés

Les desserts hybrides sèment un vent de folie sur la pâtisserie

Publié le 17.10.2014 , mis à jour le 27.07.2020

Prenez deux desserts ou viennoiseries connus, mélangez les deux recettes et faites-en une nouvelle création pour attirer les foules. Bienvenue dans l’univers extravagant des desserts hybrides !

Les classiques : cronut, whoopie et brookie

  • Le cronut (croissant + donut) : voici l’innovation qui a lancé la mode des desserts hybrides. Son créateur ? Dominique Ansel, un pâtissier français installé à New York. Lancé en 2012, le cronut est composé, schématiquement, de pâte feuilletée frite. Cette gourmandise a littéralement conquis les foules, jusqu’à apparaître dans une célèbre série télé américaine !
  • Le brookie (brownies + cookies) : particulièrement savoureux, il circulait sur les blogs de cuisine avant la consécration du cronut. Il s’agit d’une pâte à brownies couverte d’une pâte à cookies. Le tout cuit ensemble pour donner deux textures en bouche. C’est sans doute le gâteau métisse le plus apprécié des becs sucrés.
  • Le whoopie (cookie + macaron) : traditionnel dans la communauté amish, il n’est pas récent mais on le redécouvre avec plaisir grâce à la vogue des desserts hybrides. Deux coques de pâte à cookies (sans pépites de chocolat) enferment une crème à base de beurre. Véritable succès aux États-Unis, le whoopie peine à conquérir les Français attachés à leurs macarons.

Les ripostes au cronut : cragel, duffin et cookie cup

  • Le cragel (croissant + bagel) : comme le cronut, il est né à New York, plus exactement dans les mains de Scot Rossillo, pâtissier du Bagel Store à Brooklyn. C’est une sorte de bagel feuilleté, qui peut être garni en mode sucré ou salé.
  • Le duffin (donut + muffin) : lancé par la chaîne Starbucks au Royaume-Uni mais revendiqué par d’autres pâtissiers, il est constitué d’une pâte mi-muffin, mi-donut, cuite au four avec un cœur de confiture de framboise et une touche de muscade. Le tout est saupoudré de sucre.
  • Le cookie cup (cookie + cupcake) : c’est une sorte de cookie cuit dans un moule à muffin puis glacé comme un cupcake. La garniture est laissée au choix du cuisinier. À noter que dans le même esprit, Dominique Ansel, le créateur du cronut, a lancé le « shot cookie », un cookie cuit en forme de tasse pour accueillir du lait : un goûter traditionnel revisité pour coller à la tendance !

Les gaufrés : wonut, waffogato et Maca’Gauff

  • Le wonut (gaufre + donut) : c’est à Chicago qu’un certain Alex Fernandez, propriétaire du Waffles Café (« waffle » veut dire gaufre en anglais), a mis au point cette pâtisserie qui unit la gaufre, à laquelle elle emprunte sa pâte et ses alvéoles, et le donut, qui lui donne son mode de cuisson – la friture –, sa forme ronde et sa finition (glaçage et saupoudrage).
  • Le waffogato (gaufre + affogato) : encore une création du pâtissier français à l’imagination débridée, Dominique Ansel. Il s’agit cette fois d’une glace en forme de gaufre, sur laquelle est versée, au moment du service, un café brûlant au sirop d’érable. Celui-ci fait fondre la glace et libère des morceaux de gaufre et des perles de tapioca.
  • Le Maca’Gauff (macaron + gaufre) : retour au sources pour la gaufre, puisque le Maca’Gauff a été créé en Belgique par le chocolatier Daniel Colson. Sa composition ? Une pâte à cigarette russe moulée en gaufre et farcie de ganache. Elle se décline en trois saveurs : moka, chocolat et vanille.

Crédits photos : Cronut par Rachel Lovinger via Flickr et Whoa! Delicious wonuts from Waffles Cafe par Molly Marshall via Flickr.

Tout savoir sur

Les desserts lactés

Les desserts lactés

Recette du Riz au lait crémeux inratable

Les desserts lactés

Recette de la crème au caramel au lait

Les desserts lactés

Variations autour de la panna cotta

Les desserts lactés

5 idées pour cuisiner les desserts lactés

Cuisine du monde

Christian Abegan veut glisser une identité africaine dans nos cuisines

Comfort food

Smoothie bowl : 3 recettes gourmandes à tester !

AOP

Quiz : Connaissez vous les fromages AOP ?