Une filière durable

L’innovation laitière en 2016

Publié le 23.06.2017 , mis à jour le 27.05.2019

Tradition, naturalité, consommation éco-responsable, nutrition, gourmandise… : toutes les tendances se retrouvent dans l’innovation laitière !

Comme chaque année, Mintel Group a analysé les produits laitiers lancés en 2016 dans les grandes et moyennes surfaces de 49 pays. La filière laitière montre une fois encore que, partout dans le monde, elle sait se réinventer au gré des envies des consommateurs et des tendances sociétales. Au programme : soif de tradition et de naturalité, montée d’une consommation éco-responsable et affirmation des exigences nutritionnelles, sans oublier la gourmandise !

 

Laits et boissons lactées : ce secteur se distingue surtout par la multiplication des petits formats adaptés aux envies instantanées, et par l’apparition d’un grand nombre de lait solidaires, éthiques et éco-responsables favorisant les producteurs locaux. Côté saveurs, les boissons lactées s’inspirent des biscuits et des confiseries, avec le chocolat toujours roi. À noter que c’est en Asie que les innovations et lancements de nouveaux produits sont les plus nombreux : une fois de plus, la réalité tord le cou aux idées reçues, montrant que les populations asiatiques consomment aussi des produits laitiers, et de plus en plus !

 

  • Beurres : tradition et naturalité sont au rendez-vous. Le bio continue son ascension, et, en France, le beurre cru fait son grand retour ! Face à la demande de produits authentiques, les innovations sur les beurres aromatisés ralentissent : la simplicité d’un bon beurre, doux ou demi-sel, suffit à ravir les gourmets.
  • Crèmes : le bio progresse alors qu’il était jusqu’ici peu représenté. De même, les crèmes traditionnelles issues de productions locales se multiplient, parfois estampillées par un signe de qualité (miam, les crèmes AOP d’Isigny et de Bresse !). Une curiosité à découvrir au Royaume-Uni : les crèmes parfumées avec des liqueurs ou autres alcools (prosecco, champagne, cognac), qui donnent une dimension premium à ce produit culinaire.
  • Fromage : c’est l’Europe qui innove le plus dans cette catégorie. En particulier, les marques donnent de plus en plus d’informations sur les techniques de fabrication (lait cru, durée ou mode d’affinage…). Elles communiquent également davantage sur les bénéfices nutritionnels du fromage. Du côté des fromages frais, naturalité et teneur réduite en matières grasses tiennent le haut du pavé.
  • Yaourts et laits fermentés : les fabricants travaillent volontiers sur l’extension des moments de consommation. Par exemple, des kits rassemblent yaourts, fruits et céréales pour un petit-déjeuner complet et express. Les femmes sont particulièrement visées par les produits axés sur la vitalité et le sport (merci les protéines). On note également la présence de yaourts… aux légumes ! Pomme, kiwi, concombre et melon en Allemagne, framboise et betterave en Finlande, kiwi, avocat et thé matcha au Royaume-Uni : on a très envie de goûter !
  • Desserts lactés : les mousses sont à l’honneur, avec les saveurs chocolatées en tête malgré un beau développement des mousses aux fruits. La gourmandise reste à l’honneur avec des desserts lactés qui jouent dans la cour des gâteaux (cheesecake, brownies, pâte à cookies…), même si les fabricants rappellent que ces ultra-frais contiennent aussi des protéines, comme les autres laitages. Dans ce secteur, le Japon se montre particulièrement innovant.

 

Crédit photos : N. Carnet / Cniel et « Matcha Green Tea Powder » by Veganbaking.net via Flickr (CC BY-SA 2.0). 

Tout savoir sur

Une filière durable

Une filière durable

L'économie laitière

Une filière durable

Le parcours du lait (la transformation laitière)

Une filière durable

L’élevage

Une filière durable

Petit décryptage de l'augmentation du cours du beurre

Une filière durable

Cap sur l'avenir

L'environnement

Qu'est-ce que le stockage carbone ?

L’eau

La consommation d'eau dans les fermes laitières

Une filière durable

Agriculture durable, agriculture raisonnée : quelle différence ?

Une filière durable

La filière laitière

Une filière durable

Des visites pédagogiques dans les fermes du « Savoir Vert »

Ma reconversion fromager : interview de Paul Zindy, fromager urbain

Question (pas) bête : pourquoi y a-t-il des plaques vertes sur le comté ?

Tourisme : découvrir la Divine Fromagerie à Illoud, pour tout savoir sur le fromage