Hygiène de vie

Menus de réveillon : entre plats riches et digestes et inversement

Publié le 30.12.2019

Si vous redoutez les menus de fêtes pour leur richesse en calories, il vous suffira par exemple de prévoir à la suite d’une entrée un peu trop riche, un plat plus digeste, ou inversement. Pour votre menu, Milk & Move vous aide à faire le choix.

Entrées légères et plats riches

 

Huîtres, homards, coquilles Saint Jacques : peu caloriques mais riches en protéines, vitamines et oligoéléments. Profitez-en c’est la pleine saison. Avec la mayonnaise votre entrée ne sera plus aussi légère.

Boudin blanc : fait de viande maigre, est 2 fois moins gras que les terrines ou galantines.

Truite ou espadon fumés : pauvres en graisses et riches en protéines et vitamines B, à déguster sur du pain grillé accompagné d’une cuillère de crème fraîche.

Oie : une des volailles les plus grasses (17%) mais particulièrement pourvue en fer.

Sauce ou feuilleté enrichissent viandes et poissons.

 

Entrées riches et plats légers

 

Foie gras : riche en graisses et aussi en vitamine A.

Saumon et anguille fumés : sont environ trois fois plus gras que la truite et l’espadon fumés. A consommer nature ou avec un jus de citron.

Caviar : 2 fois plus calorique que les œufs de lump. Il est riche en sel et en cholestérol. Quant au petit verre de vodka qui l’accompagne ce sont 120 kcal de plus.

Dinde et chevreuil sont des viandes maigres et bien pourvus en protéines, en fer et en vitamine PP. Dinde aux marrons, c’est un plat traditionnel de Noël à redécouvrir, plutôt qu’en sauce, le chevreuil peut être simplement rôti ou sauté.

 

En accompagnement

 

Une purée de céleris, des champignons poêlés, des airelles, des asperges vertes, des choux Romanesco, des brocolis, des pommes dauphine, des pommes caramélisées dans le beurre… accompagneront viande ou poisson par leur apport en glucides, en fibres et en vitamines.

 

Le plateau de fromages

 

Ce sera la source essentielle de calcium du repas. Choisissez les fromages de saison : le beaufort, le pyrénées de brebis, le chèvre fermier et l’incontournable Mont d’or à déguster à la petite cuillère.

 

 

© PhotoEd

Les desserts

 

Bûche glacée ou vacherin pour finir légèrement le repas. Ou proposez une tarte aux clémentines, à l’ananas ou aux oranges et au chocolat, pour une note finale sucrée et originale.

 

Les boissons  

 

Champagne bien sûr ! Sachez qu’un verre de champagne apporte autant d’alcool et de calories qu’un verre de vin. A consommer avec modération.

 

 

 

Tout savoir sur

Hygiène de vie

Diététique de l'effort

Prendre soin de ses muscles dès la cinquantaine !

Hygiène de vie

Activité Physique Adaptée : comment s’organise le suivi des patients en APA ?

Hygiène de vie

S’entraîner, Manger, Dormir

Café des sports

Face au confinement, une nécessité : bouger

Performance

Episode#9 E-sport : interview Ping-Pong avec Finlay et Jeremy

Hygiène de vie

Restez en forme avec Laure Boulleau, ex-footballeuse pro

Diététique de l'effort

Prendre soin de ses muscles dès la cinquantaine !

Entrainement et nutrition

Top 3 des idées reçues sur l’alimentation des sportifs

Diététique de l'effort

Tour de France 2020 : la journée alimentaire d’un coureur cycliste