A la une

derniers articles
  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

  • 25-11
    Question pas bête : d’où vient le mot fromage ?

    Une étymologie rappelant la fabrication du fromage.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Par ici le bon chocolat chaud !

Un petit coup de froid ? Une envie de réconfort ? Vite, un chocolat !

Bol de chocolat au lait

Bol de chocolat chaudQui n’aime pas un bon bol de chocolat chaud après une balade en forêt ou pour bien commencer la journée ?  Suave, gourmand ou épicé, découvrez toutes les manières et les recettes pour réaliser le meilleur des chocolats.

De bons ingrédients
Pour faire un bon chocolat, pas de secret : il faut de bons produits ! Du cacao en poudre ou du chocolat noir à pâtisser, bien sûr, du lait évidemment (écrémé, demi-écrémé ou entier, frais ou UHT, c’est selon le goût et l’envie !), parfois du sucre, des épices, de la crème, de la fécule… C’est selon les goûts, les recettes et les envies. Niveau matériel, à part une bonne casserole à fond épais, le fouet et le mixeur plongeant sont vos meilleures armes pour réussir un chocolat mousseux et léger.

Le chocolat express
Avec du cacao en poudre, c’est la méthode la plus rapide et la plus connue pour se faire plaisir en moins de 5 minutes. Pour un bol, il suffit de mélanger 1c. à café de poudre de cacao avec 1 à 2 c. à café de sucre selon votre goût, puis de le délayer avec 1 c. à soupe de lait : c’est ce qui assure un mélange onctueux et sans grumeaux. Verser ensuite par dessus 30 cl de lait chaud, et mélanger vivement : c’est prêt ! Pour changer, remplacez le sucre par un peu de miel, et pour un résultat vraiment mousseux, n’hésitez pas à mettre un petit coup de mixer plongeant.

Le chocolat à l’ancienne
C’est ainsi que l’on désigne le chocolat chaud réalisé à partir de chocolat fondu en tablette et non de poudre de cacao. Par personne, comptez 20 g de chocolat noir à pâtisser. Plusieurs méthodes :

  • à la casserole : casser le chocolat en morceaux, verser le lait par-dessus et porter à ébullition en mélangeant sans cesse à l’aide d’un fouet. Le chocolat va fondre en même temps que le lait chauffe.
  • au micro-ondes : casser le chocolat dans un bol, ajouter une cuillère à soupe de lait et faire fondre 30 à 45 secondes au micro-ondes avant d’ajouter du lait froid en filet et de repasser le tout au micro-ondes 1 min.

Le chocolat en tablette étant déjà sucré, pas besoin d’ajouter du sucre.

Le chocolat à l’espagnole
Sa caractéristique : il est épais et dense, à déguster à la cuillère, presque comme une crème. Un churros trempé dedans et c’est le paradis sur terre ! Le petit plus qui fait toute la différence et lui donne sa texture : l’ajout de fécule de pomme de terre ou de maïs (maïzéna). Très nourrissant, on le réserve aux grandes occasions ! Délayez 1 c. à soupe de fécule + 1 c. à soupe de sucre avec un peu de lait, puis ajouter 60 cl de lait. Portez à ébullition en fouettant sans cesse : la fécule cuit peu à peu et ne doit pas faire de grumeaux. Otez du feu dès que le mélange épaissit , ajoutez 80 g de chocolat noir râpé, fouettez jusqu’à ce qu’il soit fondu. Vous pouvez également le parfumer avec un peu de cannelle ou d’extrait de vanille.

Le chocolat à la viennoise
Son originalité ? Une touche de crème liquide ajoutée dans le lait pour encore plus d’onctuosité, et un élégant chapeau de crème fouettée pour coiffer sa tasse ! De loin le plus gourmand… Pour le réaliser, il suffit de procéder comme pour le chocolat à l’ancienne, en utilisant 15 cl de lait et 5 cl de crème liquide, et d’ajouter sur la tasse une bonne cuillère de crème fouettée… qui fait tourner la tête comme une valse de Vienne !

D’autres variations
Sur ces bases, vous pouvez improviser à loisir vos déclinaisons chocolatées. Ainsi, en Amérique du Sud, le chocolat chaud se teinte de café (un expresso pour 50 cl de lait suffit), et il est fréquent d’y ajouter une goutte d’alcool (pour les grands seulement) : whisky, rhum, liqueur de poire… Autre option : les épices. Si cannelle, muscade et vanille sont des grands classiques, essayez également la cardamome, quelques grains de poivre voire un clou de girofle ou des épices à pain d’épices. Un délice sans cesse renouvelé.

Alors, qui a hâte que les températures baissent pour pouvoir s’offrir plus souvent le plaisir d’un chocolat chaud ?

Crédit photo : Nathalie Carnet/CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés