Produit laitiers

Le beurre, son circuit de fabrication

Cela fait des milliers d’années que le beurre est obtenu par transformation du lait. Produit laitier par excellence, le beurre est obtenu à partir de la crème du lait. Comme pour tout produit laitier, le beurre suit le circuit de fabrication du lait, avant d’être ensuite transformé.

De la traite à la laiterie

Le lait destiné à la fabrication du beurre suit le même cheminement que le lait avant de passer par l’étape de transformation. Collecté dans des fermes laitières, le lait est ensuite transporté par camion-citerne isotherme à la laiterie, afin d’être analysé, puis pasteurisé.

La pasteurisation

La pasteurisation consiste à chauffer le lait à 72°C pendant 15 secondes à l’aide de plaques chauffantes. Ce procédé à pour objectif d’éliminer les micro-organismes indésirables pour l’homme. Une fois cette étape réalisée, le lait peut subir les transformations nécessaires à la production du beurre.

L’écrémage

Le lait est alors séparé de la crème grâce à l’aide d’une écrémeuse. La force centrifuge sépare ainsi la crème du reste du lait. C’est cette crème qui servira ensuite à créer le beurre.

Maturation

La crème obtenue est ensuite mise à maturation. Il s’agit d’introduire des ferments lactiques dans la crème afin d’amener la crème à s’épaissir, s’acidifier et prendre du goût.

Barattage

Pour obtenir du beurre à partir de cette crème, cette dernière est battue fortement. Petit à petit se forment des petits grains jaunes baignant dans le petit lait, aussi appelé babeurre. Ce sont ces grains qui vont permettre de former le beurre : ils sont séparés du petit lait et lavés à l’eau pure pour enlever toute trace de babeurre.

Malaxage

Le malaxage constitue l’étape finale de la fabrication du beurre. Après barattage, le beurre est malaxé, jusqu’à obtenir la texture lisse et homogène de nos briques de beurre de supermarchés et épiceries.

Une méthode séculaire

Cela fait cinq mille ans que le beurre est fabriqué de cette façon. L’écrémage et le malaxage étaient simplement réalisés à la main. Aujourd’hui, les machines permettent de produire de plus grosses quantités tout en respectant le même procédé.

Faire son beurre à la maison

Il est possible de fabriquer son beurre soi-même, à la maison. Vous pouvez ainsi acheter de la crème fraiche épaisse. Laisser reposer la crème pendant 24 heures à température ambiante, sauf en cas de canicule. Il suffit ensuite de secouer fortement la crème jusqu’à ce que les particules de graisse se séparent du petit lait. Pour cela, vous pouvez verser la crème dans un grand pot de confiture bien fermé et ensuite secouer pendant au moins 10 minutes. Égouttez le beurre obtenu, lavez-le à l’eau claire, puis placez-le dans un torchon propre. Tordez les deux extrémités du chiffon afin de presser le beurre et d’en extraire le maximum d’eau. Vous obtenez ainsi votre propre beurre. Attention toutefois, ce type de beurre doit être consommé rapidement et ne peut être conservé.

 

- Processus de transformation du beurre (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Processus de transformation du beurre