filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de biscuits gourmands
Les produits laitiers
-

Colporteurs des alpages 2015 : tentez de décrocher le job le plus insolite de l’été !

Colporteurs 2014

Pour la troisième année consécutive, le syndicat de défense du beaufort, le célèbre fromage de Savoie, recherche ses « colporteurs des alpages » pour représenter et de promouvoir la filière au cœur des Alpes et de l’été. Un boulot de rêve !

Bien plus qu’un job d’été

Colporter 2015Pendant les 2 mois d’été, les colporteurs des alpages sont chargés de parcourir à pied la zone de production du beaufort pour y rencontrer les acteurs de la filière : éleveurs, producteurs, fromagers… Leur objectif : inciter le public à venir participer aux animations gratuites organisées tout l’été (pique‐niques, découverte des plantes, randonnées, visites de caves…). Munis de smartphones, ces colporteurs « 2.0 » livrent leurs impressions et partagent leurs coups de cœur sur la page Facebook du beaufort (www.facebook.com/fromagebeaufort). Les colporteurs des étés 2013 et 2014 en témoignent : la mission est originale, exaltante et riche en rencontres !

Les conditions pour prétendre au poste

Pour être colporteur des alpages, il faut être en bonne condition physique pour parcourir de nombreux kilomètres à pied, avoir le goût de l’aventure, de la montagne et des grands espaces, être de nature curieuse et enthousiaste, aimer discuter et échanger avec le public, avoir la volonté de partager la passion des producteurs et des fromagers. Vous vous reconnaissez dans ce portrait ? Foncez !

En pratique

4 postes sont à pourvoir pour l’été 2015 (contrat de saisonnier du 1/07/15 au 31/08/15) :

  • 3 colporteurs des alpages : 1 pour la vallée du Beaufortain/Val d’Arly, 1 pour la vallée de la Maurienne et 1 pour la vallée de la Tarentaise.
  • 1 régisseur des alpages : il sera chargé d’apporter son aide logistique aux colporteurs lors des animations et réalisera des reportages photo et vidéo.

Du 7 avril au 18 mai 2015, envoyez vos CV et lettres de motivation sur le site www.fromage-beaufort.com (précisez votre préférence pour le poste de régisseur ou colporteur, en indiquant dans ce cas la vallée souhaitée).

> Pour en savoir plus : www.fromage-beaufort.com.

Crédit photos : Syndicat de Défense du Beaufort.

Plus d'articles

Mots clés