Coaching

Coach sportif : un métier sérieux

. © LIGHTFIELD STUDIOS

Publié le 24.09.2020

Véritable phénomène du confinement, notamment par le biais des réseaux sociaux, le coaching a pris un nouvel essor, voyant plusieurs nouveaux visages incarner une profession, pourtant bien réglementée. Mais alors, qu’est-ce qu’être coach ? 💪

Le mot « coach » est un anglicisme qui signifie entraîneur. C’est un éducateur qui accompagne les personnes vers leurs objectifs et un épanouissement personnel tout en assurant leur sécurité. Être coach, c’est tout d’abord un diplôme. 🎓 À 26 ans, Lydie Pereira savoure aujourd’hui le fruit d’un travail acharné pendant une année de BP JEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport créé par le Ministère des Sports). « Il m’a permis d’apprendre énormément de choses en ce qui concerne l’anatomie, la physiologie, la pathologie. Maintenant, je sais que les pratiquants en cours sont en sécurité. »

Lydie - coach sportif
Lydie Pereira - coach sportif

Un métier réglementé

C’est aussi le travail de son compagnon, Virgile Schneller, coach sportif diplômé d’état, au BP JEPS lui aussi : dix mois de cours théoriques la journée et de stage pratique en soirée. « J’ai dû complètement stopper le rugby 🏉 que je pratiquais en semi-pro. » raconte Virgile, corroborant Lydie. « Quand j’étais en CQP (Certificat de Qualification Professionnelle : Instructeur Fitness), j’étais également assistante comptable. »

Diplômés tous deux, ils peuvent à présent exercer leur métier comme il se doit. « Ce n’est pas juste de la motivation donnée aux gens. Il y a une analyse des pratiquants, de leurs mouvements, afin de leur donner des indications pour qu’ils fassent leurs exercices de la manière la plus rigoureuse possible. » explique Virgile, qui rappelle par ailleurs que « 60 à 70% des résultats proviennent de l’alimentation 🥣. Ton corps reflète ce que tu lui apportes. » Côté nutrition, le couple consomme essentiellement pâtes, riz, quinoa, fruits, légumes mais aussi des produits laitiers, tout en se faisant plaisir. Toutefois, Virgile nous rappelle que « le diplôme donne des bases en nutrition mais un coach sportif ne peut pas établir de programmes alimentaires 📋. »

Virgile - coach sportif
Virgile Schneller - coach sportif

Le diplôme de coach sportif donne des bases en nutrition mais un coach sportif ne peut pas établir de programmes alimentaires !

Virgile Schneller Coach sportif

Des dérives récentes

Depuis quelques mois, et surtout pendant le confinement, le couple constate un boom de la profession. « Si tu étais coach et que tu ne faisais pas de live pendant le confinement, tu n’existais plus. » déplore Virgile. « La loi dit que si tu n’es pas diplômé et que tu donnes des cours contre rémunération 💰, c’est un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. » rappelle, quant à elle, Lydie, regrettant l’absence de sanctions, « Moi ce qui me dérange, c’est que ces personnes font passer leur business avant la sécurité des gens. »

Les deux diplômés ont désormais vu le phénomène se propager, sans régulation. « Ça te met un coup de massue sur la tête car tu te dis que tu as passé du temps à te former, à t’instruire pour aider les gens correctement et tu te rends compte que la profession prend une direction que tu n’espérais pas. » ressent Virgile. Lydie, quant à elle, reste amère d’avoir tant sacrifié pour sa formation. « Ça reste une année intense où tu frôles parfois la dépression, pour finalement ne pas être reconnu à ta juste valeur et voir des influenceurs-coachs, avec un beau petit « popotin » et des tablettes de chocolat, dopés et photoshopés. »

Pas question de se laisser abattre pour autant. « Je ne vais plus sur Instagram car ça sent le mensonge. Ce côté superficiel de notre domaine n’est pas du tout en accord avec moi-même et le métier de coach. » estime Lydie, optimiste quant à la fidélité de ses pratiquants. « On attire à soi ce que l’on est. » Virgile, lui, envisage davantage une spécialisation, loin des réseaux sociaux. « Notre métier, c’est d’être au contact des gens 🤼. »

À lire sur Milk & Move

L’équilibre alimentaire des sportifs de haut niveau

À lire sur Milk & Move

Loïc Berger : « Le sportif est mal informé »

À lire sur Milk & Move

Bertrand Olivier : « Le sport m’a sauvé »

Entrainement et nutrition

Régimes végétalien et sans gluten : quelle compatibilité avec le sport ?

Café des sports

Testez vos connaissances sur les raquettes

Entrainement et nutrition

Roland-Garros 2020 : 5 questions posées à Aubane Droguet