Diversification alimentaire

Confinement : quand les produits frais manquent, quelles sont les alternatives ?

. © CNIEL

Publié le 17.04.2020 , mis à jour le 23.04.2020

Marchés de plein air restreints, drives de grandes enseignes saturés, approvisionnement perturbé… En cette semaine 4 de confinement, les produits frais se font parfois plus rares, et leur absence se ressent dans nos habitudes alimentaires. Mais c’est sans compter les alternatives !

Fruits et légumes : l’important, c’est d’en consommer

On a tous à l’esprit la recommandation de consommer au moins « 5 fruits et légumes par jour ». Mais quand les produits frais manquent – comme en cette période de confinement – ou qu’ils se révèlent trop onéreux, il reste les autres modes de conditionnement.

 

Conserves, surgelés et bocaux : les plans B des produits frais

Souvent dénigrées, les conserves et surgelés constituent des alternatives nutritionnelles et savoureuses, qu’il serait dommage de bouder. Elles sont le résultat d’un temps court entre la récolte du fruit, du légume ou la pêche du poisson et son conditionnement. Un atout combiné à une disponibilité et une praticité bienvenues en cette période de « sorties courses » limitées.

La cuisine d’assemblage : facile et rapide pour équilibrer nos pâtes et riz

L’autre atout des produits en conserve ou surgelés, est leur préparation simplifiée : car même si l’on aime cuisiner, ce plaisir peut s’étioler en confinement lorsqu’il s’agit de préparer 3 repas équilibrés chaque jour pour toute la famille ou juste pour soi.

 

Lorsque l’envie n’y est pas ou que le temps presse, passez à la cuisine d’assemblage – l’autre versant du « fait maison » :
– ajoutez des petits pois surgelés pour colorer votre reste de riz transformé en riz cantonais,
– improvisez une salade de haricots verts en boîte avec des œufs durs et des tomates fraîches,
pensez à un plat de tagliatelles qui change du quotidien : coupez des courgettes en lamelles (avec un couteau économe), ajoutez-les à l’eau des pâtes 3 mn avant la fin de la cuisson. Servez avec du poisson émietté (saumon ou cabillaud surgelé cuit ou thon en boite) et une sauce maison. 

 

Le tout avec l’aide des produits laitiers, qui se prêtent également à la congélation !

 

Ça marche aussi côté fruits : l’apport en vitamine C de l’orange pressée du matin sera compensé par un petit verre de jus d’orange 100% pur jus en brique, ou assuré par la consommation dans la journée de crudités (1 fruit + 1 légume). Quant à cet ananas en boite achetés à Noël : sa place est toute trouvée dans un gâteau maison, à réaliser en famille le week-end venu !

 

En confinement comme toute l’année, ne culpabilisez pas : assemblez ! Les produits bruts — qu’ils soient frais, surgelés ou en conserves — , sont nutritifs mais aussi sources de couleurs, textures et diversité dans l’assiette. De quoi ouvrir l’appétit des petits et grands, autour de repas équilibrés : le plus sûr moyen d’éviter les fringales !

Tout savoir sur

Diversification alimentaire

Alimentation des enfants et adolescents

Quels sucres pour mes enfants ?

Les bébés

Manger bio, est-ce mieux pour les enfants en bas âge ?

Astuces de parents

En famille

Témoignages : a-t-on changé ses habitudes suite au confinement ?

L'origine des produits

La lacto-fermentation, ancestrale et magistrale

Alimentation des enfants et adolescents

Quels sucres pour mes enfants ?