Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 17-09
    Ma reconversion fromager : interview de Paul Zindy, fromager urbain

    Fromager urbain : c’est le nouveau métier de Paul Zindy, 32 ans, qui a relevé le challenge un peu fou d’ouvrir la Laiterie la Chapelle au cœur de Paris. Ce faisant, il entend proposer des fromages fabriqués sur place, à partir du lait de vaches franciliennes, mais aussi d’aller plus loin, en valorisant la transparence et […]

  • 31-08
    Au menu du pique-nique cet été

    En été, le pique-nique fait partie intégrante des plaisirs de vos balades au bord de l’eau comme de vos sorties plus sportives. Un repas convivial et nomade où tous les produits bruts (fromage, charcuterie, pain…) se taillent une place de choix sur la nappe à carreaux. Mais comment se renouveler ? Découvrez nos idées de […]

  • 06-08
    Revisitez le latté frappé pour rafraîchir votre été

    Avec sa mousse légère, son lait glacé et ses parfums à décliner à l’infini, le latté frappé séduit les amateurs de boissons gourmandes et les aficionados des breuvages rafraîchissants. Depuis votre transat, découvrez nos 3 recettes tendances et offrez un coup de fraîcheur à vos lattés de l’été. Le café latté frappé, une recette qui […]

  • 03-08
    Le fromage s’invite aussi dans votre apéritif estival

    Avec leur belle diversité de textures et de saveurs, les fromages s’accordent à vos moments de convivialité, en toute saison. Ainsi, quand il s’annonce en mise-en-bouche lors de vos apéritifs estivaux, le fromage se revisite en version grilled cheese au barbecue ou en sauce dip aux notes orientales. Et pour peu qu’un apéritif dinatoire se […]

Voir toutes les actualités
Crème brûlée
Glucides
Lire la suite

Glucides

Les glucides constituent la principale source d’énergie rapidement utilisable de l’organisme. On distingue les glucides complexes (féculents, riz, pâtes, pain…) et les glucides simples (sucres, bonbons, confitures, produits sucrés…). Ils doivent représenter entre 50 et 55% de la ration alimentaire, avec une part plus importante accordée aux glucides complexes.

Le glucide principal du lait est le lactose. D’autres types de sucres sont également présents, mais à l’état de traces. Comme les autres glucides, le lactose est un « carburant » privilégié pour le cerveau et les muscles. Cependant il possède un avantage nutritionnel supplémentaire : il optimise la bonne utilisation du calcium laitier par l’organisme, en augmentant son absorption au niveau de l’intestin. Il favorise aussi l’assimilation des protéines laitières.

Le lactose est constitué de deux molécules : une de glucose et une de galactose. Lors de la digestion, il est scindé en deux par la lactase, une enzyme présente naturellement dans l’intestin (c’est cette lactase qui fait défaut dans les cas d’intolérance au lactose). Une fois séparés, le galactose et le glucose peuvent être assimilés par l’intestin. Le glucose est ensuite directement utilisé, tandis que le galactose est transformé par le foie en glucose puis en glycogène pour être mis en réserve.
Le glucose qui n’est pas brûlé par l’organisme est transformé en graisses pour servir de stock d’énergie. Dans le tube digestif, il aura de plus un effet prébiotique favorisant les populations de bifido et de lactobactéries par rapport aux flores de putréfaction.

Le lactose est présent dans le lait de tous les mammifères à des taux variables d’un animal à un autre, : le lait de vache en contient environ 5% et celui de femme 7 %. Quant aux produits laitiers ils peuvent avoir des concentrations variant jusqu’à 6% : les yaourts contiennent du lactose, mais il est en partie dégradé par les micro-organismes, les fromages et le beurre n’en contiennent que des traces.
Un litre de lait contient 48 grammes de glucides, essentiellement du lactose.

Certaines personnes supportent moins bien ce sucre particulier, mais il existe de nombreux moyens de profiter quand même des bienfaits des laitages.