Les gagnants du concours « Ceux qui font le lait » : la passion des éleveurs est une réalité !

Publié le 21.10.2016 , mis à jour le 26.04.2019

Les 6 photos et vidéos qui ont remporté le concours #CeuxQuiFontLeLait montrent la passion des éleveurs pour leur métier et leur complicité avec les vaches.

Du 6 septembre au 5 octobre 2016, de nombreux éleveurs laitiers ont participé à un concours sur les réseaux sociaux : ils devaient partager une photo ou une vidéo commentées illustrant un moment privilégié avec leurs vaches. Le 6 octobre, un jury réuni lors du Sommet de l’élevage, à Cournon d’Auvergne, a désigné les 6 gagnants. Leurs participations montrent, en images, que la relation des éleveurs et des animaux est faite de proximité, de respect et parfois de moments insolites !
Les photos

  • Lauréat : Franck Noyon, éleveur à Morville-sur-Ardelle (76)

« En période estivale, j’accompagne mes vaches sur le chemin de la traite le matin et le soir. J’ai saisi l’occasion de ce concours pour faire découvrir et partager un moment important de mon métier. »

  • 2e place : Cyprien Petit, éleveur à Ferrières-Lès-Scey (70)

« J’ai choisi cette photo car elle me fait penser à l’apprivoisement mutuel entre l’homme et l’animal. Je trouve magique de pouvoir être quotidiennement avec ces animaux.»

  • 3e place : Maxime Delort, éleveur à Thiezac (15)

« Par cette photo, je voulais montrer que l’agriculture française est loin de tous les clichés négatifs qui circulent. Avant tout, nos bêtes sont des partenaires au quotidien avec lesquels on partage des moments particuliers. Ce ne sont pas de vulgaires « outils de production ». C’est une amie qui a pris cette photo avec Hermine, à mon insu. Elle a apprécié la complicité que j’ai avec mes bêtes. »
Les vidéos

  • Lauréate : Inès Garrier, éleveuse à Saint-Romain (63)

« C’est un moment quotidien privilégié, qui entretient le lien établi avec mes vaches depuis leur naissance. Il est important de prendre le temps de les observer pour mieux les comprendre. C’est une véritable complicité qui s’installe au fil du temps et j’aime saisir ces moments-là. Je prends toujours plaisir à les photographier pour en garder le maximum de souvenirs. Ce concours m’a tout de suite intéressée pour partager cette passion. »

  • 2e place : Chloé Masson, éleveuse à Vaudeloges (14)

« Les consommateurs ont tendance à oublier le travail des éleveurs à l’origine de leur brique de lait, des fromages, des yaourts… Certains pensent même que nos animaux sont maltraités ici, à la ferme. Ma vache, sur la vidéo montre pourtant à quel point elle semble reconnaissante et heureuse de vivre parmi nous ! J’ai choisi cette vidéo car elle permet de montrer la passion, l’amour, la complicité entre un éleveur et ses animaux. Ce prix me donnera un petit coup de pouce pour mon projet : je suis en cours d’installation sur l’exploitation familiale avec mes parents. »

  • 3e place : Hubert Rivière, éleveur à Izé (53)

#ceuxquifontlelait pic.twitter.com/jrwe8kvhlN
– Lescows’delafontaine (@petitefontaine1) 3 octobre 2016

« Le drone est un outil formidable pour les vidéos. Il permet de montrer le paysage sous un autre angle et le fait de l’associer à une naissance d’un veau, en pleine nature, nous a permis de mettre en avant un moment privilégié de notre métier. »

Retrouvez d’autres photos et vidéos sur la page Facebook du concours : https://www.facebook.com/CeuxQuiFontLeLait.

Ma reconversion fromager : interview de Paul Zindy, fromager urbain

Question (pas) bête : pourquoi y a-t-il des plaques vertes sur le comté ?

Tourisme : découvrir la Divine Fromagerie à Illoud, pour tout savoir sur le fromage