Fact-checking

Petit panorama de l’Europe laitière

Publié le 16.12.2016 , mis à jour le 31.07.2020

Les pays européens sont historiquement des producteurs et transformateurs de lait : un secteur de poids dans l’Europe agricole !

Les représentants de la filière laitière des 27 européens se sont réunis du 1er au 3 décembre 2016, à Nice, à l’occasion du congrès annuel de l’Association Laitière Européenne (EDA). L’occasion de faire le point sur la production et la transformation laitière en Europe.

 

L’Europe, naturellement laitière

 

Le secteur laitier européen, ce sont 600 000 fermes laitières, 12 000 laiteries où le lait est transformé en lait de consommation et produits laitiers, ainsi que 300 000 emplois uniquement dans les sites de transformation : un véritable poids lourd de l’économie agricole de l’Union européenne (UE) !

 

La place de l’Europe est également très importante dans l’économie laitière mondiale, puisque près du quart du lait disponible dans le monde y est produit. Ses atouts ? Un climat favorable, des terres disponibles pour le fourrage, une capacité à produire du bon lait avec régularité tout au long de l’année, des habitants qui aiment le lait et les produits laitiers, une offre à la fois qualitative et variée, une maîtrise des techniques les plus pointues pour allier tradition et modernité. Résultat : très peu de produits laitiers y sont importés !

 

Des entreprises laitières de grande envergure

 

Dans ce contexte, les entreprises de transformation européennes rayonnent dans le monde entier. Si le premier marché des entreprises laitières européennes reste l’Europe elle-même, les exportations hors UE se portent bien. Les entreprises de transformation répondent d’ailleurs à ce défi en adaptant leurs produits et leur communication aux usages locaux pour que les habitants se les approprient.

 

L’atout majeur à l’export ? Le fromage, avec pas moins de 719 000 tonnes exportées. Le marché chinois, objet d’une croissance phénoménale avec un boom sans précédent du fromage, mais aussi, dans une moindre mesure, du lait liquide et de la crème, offre des perspectives particulièrement engageantes.

 

Une minute cocorico pour terminer : les plus belles entreprises et marques laitières mondiales sont françaises, sans compter les 50 AOP et les 8 IGP laitières !

 

Quelques chiffres-clés sur l’Union européenne laitière

 

  • 600 000 exploitations laitières.
  • 163,3 millions de tonnes de lait de vache produit.
  • 12 000 sites de transformation (laiteries) employant 300 000 personnes.
  • 87 % de consommation sur le marché intérieur et 13 % d’exportations en équivalent lait.
  • Consommation par habitant et par an : 61,2 kg de lait, 3,8 kg de beurre, 18,3 kg de fromage.
  • 10 milliards d’euros de solde commercial.
  • 4 entreprises françaises figurant dans le top 20 du classement mondial des entreprises laitières (sur chiffre d’affaires) : Lactalis (n° 1 mondial), Danone, Sodiaal et Savencia.

 

Transparence ! Voici nos sources...

Revue Laitière Française n° 767, décembre 2016.

À lire sur Milk Planet

L'Union européenne interdit les dénominations laitières pour les produits alimentaires végétaux

Tout savoir sur

Fact-checking

Le lait

C’est vrai que certains adultes ne digèrent pas le lait ?

Fact-checking

Qu'est-ce que la Date de Durabilité Minimale (DDM) ?

Fact-checking

Que veut dire « pasteurisé » ?

Fact-checking

Qui consomme le plus de fromage dans le monde ?

Fact-checking

UHT, mais qu'est-ce que ça veut dire ?

Fact-checking

Qui consomme le plus de lait en Europe ?

Le bien-être animal

Est-ce que les vaches laitières sont bien traitées ?

Le lait

C’est vrai que certains adultes ne digèrent pas le lait ?

Les jus végétaux

Quelle est la différence entre le lait de vache et les “laits” végétaux ?