Repas de fêtes

Repas de crêpes, repas de fête

crêpes . © Yulia Furman

Publié le 31.01.2020 , mis à jour le 01.02.2020

La chandeleur signe la sortie de l’hiver et la tradition de préparer des crêpes. Le large éventail de possibilités culinaires atteste des multiples apports nutritionnels… oui, il est possible de manger varié avec un repas de crêpes et galettes !

Crêpe à la farine de sarrasin ou de blé ? Salée et sucrée ?

En Bretagne, vendredi est jour de galettes, au-delà, faire sauter des crêpes à la Chandeleur reste une tradition suivie : si la crêpe se retourne convenablement, c’est signe de richesse et de chance pour toute l’année, à vos poêles !
Les crêpes bretonnes ont largement conquis le territoire français, il n’existe d’ailleurs pas une ville sans sa crêperie. Laissez-vous inspirer par leurs menus pour innover et oser déroger aux routines…et tenter les crêpes salées, quitte à acheter ces galettes de sarrasin si vous n’avez pas le temps ou pas encore le tour de main pour être sûr(e)s de les réussir.

Peut-on manger équilibré avec un repas de crêpes ?

Par leur apport en glucides complexes, les crêpes peuvent remplacer la part de féculents (plat de pommes de terre ou de pâtes du repas habituel, portion de pain…). Nature, la galette de sarrasin, dépourvue de gluten, est riche en magnésium et vitamines du groupe B, tandis que la crêpe de blé est source de de calcium. C’est le choix judicieux des garnitures qui permet de compléter le menu et de diversifier les apports nutritionnels. Evidemment l’appétit et le type d’ingrédients sélectionnés augmenteront plus ou moins les apports énergétiques. Mais si c’est la fête, inutile de compter et de rationner. Faites confiance… régalez-vous les uns et les autres. Et prenez le temps d’apprécier. En savourant, on mange moins et mieux ! Et s’il reste une pile de crêpes, pourquoi ne pas les réserver pour le petit-déjeuner ou le goûter plutôt que de les finir sur le champ ?

La traditionnelle « complète » – jambon, œuf et fromage – peut laisser place à d’autres ingrédients ajoutés ou substitués selon le goût de chacun. Ainsi vous pouvez opter pour une autre source de protéines -jambon, œuf, fromage râpé, chèvre…- et introduire des légumes -champignons, épinards, oignons…- soit directement dans la galette, soit avec une salade verte en accompagnement.
Côté sucré, certains ont leurs préférences : beurre- sucre, caramel au beurre salé (irrésistible selon certains !) ou pâte à tartiner… Cela dit, pourquoi ne pas essayer la confiture, du miel, du chocolat… du sucre et un jus de citron ? Et imaginez des crêpes sucrées avec des tranches d’oranges au miel ou à la fleur d’oranger, des pommes à la cannelle, des poires au citron ou au chocolat… Voici la garantie de faire un repas gourmand et complet, peu coûteux avec du plaisir partagé en prime.

crêpes au miel et noix grillées
crêpes au miel et noix grillées © Liv Friis-larsen

Que boire avec les crêpes ?

De l’eau mais aussi du cidre, évidemment avec modération. Il est également possible d’accompagner les crêpes d’une bolée de lait ribot, lait traditionnel breton baratté ou caillé, particulièrement riche en calcium.
Et pour trinquer avec les enfants, vous pouvez proposer un cidre maison sans alcool en ajoutant de l’eau pétillante à un jus (moitié eau, moitié jus).

Que faire avec un reste de galette ?

Découpez-la galette en lanières fines à faire revenir dans un peu de beurre, puis trempez-les dans un bouillon chaud ou dans un bol de lait ribot pour la tradition bretonne. Vous pouvez aussi la présenter à l’apéritif : farcie de fromage frais aux fines herbes par exemple puis roulée et coupée en tronçons ou bien en « chips- tacos » de galette, c’est-à-dire découpée en triangles et séchées au four, servies avec une sauce au fromage blanc épicé ou une sauce aux légumes mixés bien assaisonnée.
Plus d’idées pour recycler les restes de crêpes.

Bon à savoir :

Pour préparer les crêpes, on utilise soit de la farine de sarrasin, appelé aussi blé noir, soit de la farine de blé tendre (ou froment). Traditionnellement, les crêpes de sarrasin, qualifiées de galettes dans certaines régions de Bretagne, sont préparées avec de la farine, un peu de sel et de l’eau. Quant aux crêpes de blé, obtenues en mélangeant farine et lait, elles sont le plus souvent servies en dessert.

À lire sur Oh My Milk

Chandeleur : comment réussir ses crêpes ?

À lire sur Oh My Milk

Ce soir, c'est repas crêpes !

À lire sur Oh My Milk

Et si on faisait des crêpes salées ?

À lire sur Oh My Milk

Que faire avec des restes de crêpes ?

À lire sur Oh My Milk

Caramel au beurre salé : it crèpes

Plaisir et partage

Apéros à distance : trouvez l’équilibre

Les apports en calcium

Les 5 produits laitiers frais les plus riches en calcium

Les bienfaits des produits laitiers

3 bonnes raisons de manger du fromage blanc