A la une

derniers articles
  • 24-09
    Moon Milk, prélude lacté à une douce nuit

    Vous comptez les moutons et rien n’y fait ? Pour favoriser l’arrivée du sommeil, offrez-vous un instant détente en mode « mille-et-une nuits » : sirotez un Moon Milk – ou « Lait de lune ». Cette délicieuse boisson au lait et aux épices est populaire en Inde pour son effet apaisant en soirée…   Le Moon Milk : un breuvage […]

  • 19-09
    Après l’école : 3 idées de goûters sains, gourmands et faciles

    Jamais 3 sans 4 ! Pas question de faire l’impasse sur le 4e repas des enfants : le goûter. Mais comment se renouveler et être sûr que ce snack unique de  l’après-midi leur apporte plusieurs des nutriments dont ils ont besoin ? Voici 3 idées de “goûters après l’école”, à la fois sains, gourmands et rapides à préparer […]

  • 17-09
    Ma reconversion fromager : interview de Paul Zindy, fromager urbain

    Fromager urbain : c’est le nouveau métier de Paul Zindy, 32 ans, qui a relevé le challenge un peu fou d’ouvrir la Laiterie la Chapelle au cœur de Paris. Ce faisant, il entend proposer des fromages fabriqués sur place, à partir du lait de vaches franciliennes, mais aussi d’aller plus loin, en valorisant la transparence et […]

  • 31-08
    Au menu du pique-nique cet été

    En été, le pique-nique fait partie intégrante des plaisirs de vos balades au bord de l’eau comme de vos sorties plus sportives. Un repas convivial et nomade où tous les produits bruts (fromage, charcuterie, pain…) se taillent une place de choix sur la nappe à carreaux. Mais comment se renouveler ? Découvrez nos idées de […]

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Comment préparer des pâtes à tartiner maison ?

Pour renouveler le goûter, vive la tendance du fait maison !

Pâte à tartiner maison

Le fait maison a le vent en poupe et les pâtes à tartiner n’échappent pas à la tendance. L’avantage : on sait exactement ce que l’on met dedans !

1/ Avec du lait concentré : une pâte à tartiner chocolat-noisettes bluffante

Avec son onctuosité et sa douceur lactée, le lait concentré sucré permet d’obtenir une texture fondante, assez proche de celle de la plus célèbre des pâtes à tartiner chocolat-noisette. Une différence toutefois : l’utilisation de poudre de noisettes donne une texture délicieusement grumeleuse. Pour une version moins sucrée, vous pouvez remplacer le lait concentré par de la crème fraîche dans laquelle vous aurez fait fondre 50 g de sucre en poudre. En revanche, ne zappez pas le beurre qui permet d’épaissir la pâte et lui donne du fondant.

→ Pour un pot de pâte à tartiner, faire fondre 100 g de beurre et 100 g de chocolat coupé en morceaux au bain-marie. Bien mélanger pour lisser. Ajouter 200 g de lait concentré sucré, mélanger, puis ajouter 50 g de poudre de noisettes. Conserver au frais.

2/ Avec de la purée d’oléagineux : une pâte à tartiner très rustique

Leur rayon ne cesse de grandir dans les épiceries biologiques ! Les purées d’oléagineux sont préparées, comme leur nom l’indique, avec des oléagineux (noisettes, amandes, noix de cajou, cacahuètes…) broyés à la meule de pierre. Mélangées avec du chocolat et du sucre, elles permettent de préparer une pâte à tartiner moins sucrée que la première. L’ajout de produits laitiers permet de parfaire la consistance : beurre pour le fondant, crème fraîche pour l’émulsion. L’idée santé : remplacer le chocolat par des fruits séchés mixés (pruneaux, abricots, dattes ou figues).

→ Pour un pot de pâte à tartiner, faire fondre 150 g de chocolat coupé en morceaux avec 50 g de beurre. Hors du feu, ajouter 200 g de purée d’amande ou de noisette non sucrée. Faire chauffer 5 cl de crème fleurette entière avec 50 g de sucre en poudre. Dès les premiers frémissements, verser sur le mélange au chocolat et mélanger énergiquement (ou passer au blender pour obtenir une consistance plus lisse). Réserver au frais.

3/ Avec du lait concentré ou du beurre salé : la pâte à tartiner caramélisée

C’est peut-être la plus addictive des pâtes à tartiner. Pour une version facile, on mise sur la confiture de lait confectionnée avec du lait concentré cuit dans sa boîte. Plus traditionnel et plus fin, le caramel au beurre salé honore la Bretagne et ne se tartine que si l’on réussit à ne pas tout dévorer à la petite cuillère !

→ Pour 1 pot de caramel au beurre salé : préparer un caramel « à sec » en versant 160 g de sucre en poudre dans une casserole à fond épais. Faire chauffer à feu moyen sans remuer et en surveillant attentivement. Quand le sucre commence à fondre et à colorer, remuer la casserole en la tenant par le manche et remettre sur le feu pour que le caramel ait une couleur ambrée (attention, c’est rapide !). Ajouter 80 g de beurre demi-sel et remuer. Ajouter 20 cl de crème liquide en faisant attention aux projections brûlantes. Remettre à feu doux et remuer pendant quelques minutes jusqu’à ce que le mélange redevienne homogène. Laisser refroidir pour que la sauce devienne plus ferme.

> Livres à dévorer :

Mes pâtes à tartiner sucrées et salées de Clea, éditions La Plage, 9,95 €.
Je fais mes pâtes à tartiner de Rachel Khoo, Marabout, 7,99 €.

Crédits photos : T. Bryone– C. Herlédan / Cercles Culinaires CNIEL et A. Beauvais – A. Roche / Cercles Culinaires Cniel. 

Plus d'articles

Mots clés