Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Cuisine et Recettes
-

Connaissez-vous les beurres AOP ?

L’élite des beurres allie origine et qualité.

Beurres AOP

Avec 7,4 kg par habitant en 2012, les Français sont les plus gros consommateurs de beurre dans le monde ! Or, le plus gastronomique des produits laitiers compte 3 Appellations d’Origine Protégée (AOP) françaises parmi ses rangs. Ce prestigieux signe de qualité atteste un lien du produit au terroir et un mode de fabrication traditionnel qui lui confèrent sa typicité. Découverte du beurre d’Isigny, du beurre de Bresse et du beurre de Charentes-Poitou, trois produits d’exception que l’on déniche dans les crèmeries, fromageries et même au supermarché.

Le plus ancien : le beurre Charentes-Poitou AOP

Son AOC remonte à 1979 et son AOP à 2009. Il est produit dans les quatre départements qui forment la région Poitou-Charentes (Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne) et dans la Vendée et la Haute-Vienne. La crème est pasteurisée, maturée pendant au moins 12 heures pour développer ses arômes et enfin barattée. Le résultat ? Un beurre qui présente une odeur prononcée de crème fraîche et des notes fruitées. Les boulangers pâtissiers l’apprécient particulièrement car il fond moins vite que les autres beurres, une qualité qui fait de lui le roi de la pâte feuilletée.

Le plus coloré : le beurre d’Isigny AOP

Issu de la Baie des Veys, entre le Bessin et le Cotentin (109 communes dans la Manche et 83 communes dans le Calvados), ce beurre normand se distingue par une texture souple est moelleuse, et surtout une couleur jaune « bouton d’or » due à sa richesse en caroténoïdes. Sa réputation de beurre d’excellence remonterait au XVIe siècle ! Doux ou demi-sel, il existe dans différents formats : plaquettes, rouleaux, beurriers, paniers et mottes. Il a obtenu l’AOC dès 1986 puis l’AOP en 1996.

Le dernier-né : le beurre de Bresse AOP

AOC en 2012 puis AOP en 2014, le beurre de Bresse est produit dans la région naturelle du même nom. Celle-ci se répartit sur les départements de l’Ain et de la Saône-et-Loire, jusqu’en bordure du Jura. Il est exclusivement baratté de manière traditionnelle, ce qui lui confère une texture particulièrement tendre, souple et aérée. Son cahier des charges impose des règles strictes concernant l’alimentation des vaches et les contraintes de fabrication. Sa principale qualité ? Une richesse aromatique exceptionnelle, avec des notes herbacées, florales, de noisette et de noix. Les cuisiniers l’apprécient également pour sa tenue à la cuisson : une aubaine alors que la cuisine au beurre revient sur le devant de la scène !

Plus d'articles

Mots clés