Fromage 🧀

Bouchon de chèvre

Comme son nom l’indique, ce fromage a la forme et la taille  d’un bouchon de bouteille de vin.  Sa croûte est très fine, duveteuse et légèrement bosselée, de couleur ivoire pouvant être tachetée de bleu. Sa pâte est bien blanche serrée et lisse avec un liseré plus souple sous croûte.
Saveur à la fois salée et acidulée, avec des arômes subtils de fruits, de lait caillé, et un goût caprin au départ très doux qui se renforce avec le temps. Lorsque les bouchons sèchent leur arômes deviennent typés, poivrés, et plus persistants en bouche.
Ce fromage au lait cru a été créé par une fromagerie située aux confins du Sancerrois et s’appelait alors « bouchon de Sancerre ». Cependant ce nom a été abandonné afin d’éviter tout malentendu avec le vin de Sancerre. Aujourd’hui, il est fabriqué aussi en dehors de la Région Centre, dans la Bourgogne et dans le Midi-Pyrénées. Son affinage est de 7 jours minimum.
Comme la plupart des fromages de chèvre, le bouchon est meilleur au printemps et en été, lorsque la qualité et la quantité du lait est la plus élevée. Il se consomme aussi bien en plateau de fromages qu’à l’apéritif, coupé en rondelles fines. On peut également l’utiliser en cuisine pour réaliser de petites bouchées : il suffit par exemple d’enrouler un bouchon d’une fine tranche de lard, ou de le paner dans une chapelure de noisette, de pignon, de sésame… puis de le poêler et le servir chaud avec une salade.

À la une

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !