Être parents

Episode #10 : la cuisine fait maison à tout prix ?

On ne va pas en faire un fromage

Par On ne va pas en faire un fromage Etre parent, un jeu d'enfant!?

Publié le 20.12.2019

Si Emilie et Roxane rêvent toutes les deux de repas faits maison 7 jours sur 7, la réalité du quotidien est toute autre : journées chargées, rythme de vie accéléré,  parents débordés, enfants fatigués…  Comment trouver des alternatives pour parents pressés ?

L’avis de la diététicienne sur le fait maison

Fait-maison, petits pots, plats industriels, légumes surgelés… les idées reçues sont nombreuses quand on s’attaque à l’alimentation. Mais comme d’habitude en nutrition, pas de pression pour viser la perfection, chacun fait comme il peut ! Cuisinez pour vos enfants quand vous avez le temps et l’envie, c’est comme ça que la famille y prendra du plaisir !
Et nos deux mamans l’ont bien compris. On fait le point avec elles pour passer à table en toute sérénité.

“Je fais les deux ! Quand j’ai le temps, je cuisine pour lui, sinon, j’achète des petits pots.”

Roxane Alias BabyChouFamily Youtubeuse

Les petits pots : stop aux idées reçues

Comme beaucoup de parents, vous culpabilisez quand vous ouvrez un petit pot pour votre bébé ? Il est temps d’arrêter ! En effet, les petits pots, qu’ils soient « classiques » ou « bio », obéissent à la législation de l’alimentation infantile qui garantit un niveau optimal de sécurité : absence de conservateur, de colorant, d’édulcorant ou d’arôme artificiel, ainsi qu’une teneur en pesticide proche de zéro. De plus, ces aliments ont une teneur très faible et maîtrisée en nitrates conformément à la norme que se sont fixé les professionnels de l’alimentation infantile. Vous pouvez donc en donner à votre enfant en toute confiance !

Les pédiatres eux-mêmes recommandent les petits pots au début de la diversification alimentaire. C’est idéal quand votre enfant ne mange que quelques cuillérées pour se familiariser avec les aliments solides. Ensuite, vous pouvez les utiliser en dépannage, lors des sorties ou quand vous n’avez pas le temps.

Le fait-maison : parce que c’est bon !

Préparer à manger pour les enfants c’est aussi les initier à la convivialité et diversifier leur palette de goûts. En effet, en ne goûtant que des petits pots, un bébé pourrait ensuite avoir plus de mal à s’habituer à d’autres textures et saveurs. Mais ne vous affolez pas si vous n’arrivez pas à faire du 100% fait-maison.

En revanche, c’est peut-être l’occasion de repenser l’organisation des repas de la famille et d’être plus vigilant sur la variété alimentaire de chacun et donc de tous. Ainsi vous avez intérêt à trouver des plats ou, encore mieux, des menus compatibles avec ce qui convient aussi aux plus jeunes. L’objectif est, par exemple, de pouvoir prélever des légumes, des féculents ou des fruits du plat des adultes. Pour ce faire, certains réflexes doivent être adoptés, notamment sur les quantités – en ne surestimant pas la dose de viande, à adapter à l’âge et la corpulence des enfants – et l’assaisonnement. Par conséquent, il s’agit de veiller à ne pas saler, sucrer ou épicer les plats avant d’avoir mis de côté la portion des plus jeunes, et à ajouter une noisette de beurre ou une cuillerée d’huile de colza selon les conseils du pédiatre. Et si vous faites vous-même vos purées et compotes, dans la mesure du possible, optez pour des fruits et légumes de saison, locaux et bio… une gageure ?

“J’utilise beaucoup de légumes surgelés !”

Emilie Albertini journaliste

Oui aux légumes surgelés !

Contrairement aux idées reçues, les légumes surgelés non cuisinés peuvent avoir de meilleures valeurs nutritionnelles que les légumes frais ! Comme ils sont congelés juste après la cueillette, leurs vitamines sont mieux préservées. A l’inverse, les légumes frais doivent être transportés sur les étals, et peuvent rester dans le réfrigérateur pendant plusieurs jours… ce qui peut donc diminuer leurs teneurs vitaminiques. Emilie a donc raison d’avoir toujours des aliments surgelés dans son congélateur ! Avec des légumes entiers ou en galets (mixés), vous pouvez aisément faire un gratin, une purée ou une soupe auxquels ajouter votre touche personnelle. Express et fait -maison ou presque !

Attention aux plats transformés

Quand ils sont plus grands en revanche, résistez à la tentation des plats tout faits, souvent trop salés et qui contiennent plus ou moins d’additifs. Si vous manquez de temps, optez pour la cuisine d’assemblage avec ce que vous avez dans vos placards, réfrigérateur et congélateur… Avec des réserves futées, on peut faire un plat maison vite-fait. Préférez des recettes simples qui permettent de manger équilibré, en associant par exemple féculents et légumes dans l’assiette.
Et pourquoi pas un œuf à la coque avec des mouillettes de pain beurré et des bâtonnets de carottes crues ou cuites ? Cela dépanne bien et en plus c’est ludique à manger ! De même, facile d’improviser un menu équilibré avec une écrasée de pomme de terre servie avec une sardine à l’huile, un yaourt et des clémentines.
Enfin, avez-vous remarqué que votre petit dernier a tendance à manger comme ses aînés… A 1 an ou 18 mois, le voilà déjà avec un biscuit, des frites, une tranche de saucisson dans la main puis en bouche ? Autant d’aliments ou de plats que vous n’auriez jamais envisagé au même âge pour votre premier enfant ! Raison supplémentaire pour privilégier les aliments simples en vérifiant qu’ils sont le moins riche possible en assaisonnements (sel, sucre…) et additifs.
Et surtout n’oublions pas que le temps et l’ambiance des repas comptent autant que ce qu’on met dans nos assiettes. Alors, plutôt que de vous éreinter en passant des heures aux fourneaux, place aux bons moments passés à table !

Tout savoir sur

Être parents

Astuce de parents

Alimentation des enfants et adolescents

Mon enfant est végétarien : comment gérer les repas et éviter les carences ?

Être parents

5 clés pour favoriser le sommeil des enfants

Hygiène de vie

Rythme de vie post-confinement : objectif rentrée

Astuce de parents

En famille

Comment gérer les repas quotidiens post-confinement

Alimentation des mamans

Covid-19 : les mères peuvent allaiter en toute sécurité

Astuces de parents

En famille

Confinement en famille : comment gérer la situation au quotidien ?

Astuce de parents

Être parents

Comment faire manger de la soupe aux enfants ?

Être parents

Episode #12 : Les repas casse-tête

Astuce de parents

Être parents

Comment faire manger moins de sucre aux enfants ?

Être parents

Episode #11 : Boissons sucrées : Comment doser ?

En famille

Pique-niques d’été : 5 astuces pour bien s’organiser

Hydratation

Fortes chaleurs et hydratation : les bons réflexes en cet été atypique

Astuce de parents

Alimentation des enfants et adolescents

Mon enfant est végétarien : comment gérer les repas et éviter les carences ?