Cycling

Episode#10 BMX : interview Ping-Pong avec Thomas et Mickael

On se bouge

Par On se bouge Une rencontre entre un passionné de sport et un professionnel

Publié le 27.01.2020 , mis à jour le 28.01.2020

Il est dur de s’y retrouver dans les variétés du BMX lorsque l’on veut commencer à pratiquer. Dr Good vous livre quelques astuces et conseils pour mieux connaitre ce sport et pouvoir s’y mettre facilement en toute sécurité.

Lorsqu’on se lance, il s’agit d’abord de choisir une discipline spécifique dans laquelle on va s’investir à fond, entre le street, le dirt, le park, la race, le flat et la Vert Ramp.

  • La race et le dirt consistent en une course sur une piste en terre avec plusieurs pilotes,
  • mais le terrain de dirt comporte des bosses, et le but est alors d’effectuer des figures en l’air.
  • Le park fonctionne sur le même principe en skate-park avec des bosses ou des cubes qui permettent de réaliser des figures aériennes.
  • Le flat consiste en des figures au ras du sol.
  • Et enfin, le Vert Ramp se pratique sur rampe et privilégie également les figures impressionnantes en l’air.
Épisode#10 BMX : interview ping pong avec Thomas et Mickael

Une fois que l’on est décidé, il est nécessaire de se procurer un BMX adapté à sa discipline pour progresser. Il est conseillé de choisir le cadre de son BMX en fonction de sa taille, les sites guident en général les sportifs dans leur choix de vélo. Il n’est pas nécessaire de dépenser des sommes astronomiques dans son vélo, nos deux riders Mickael et Thomas en parlaient lors de leur session : on peut adapter son BMX au fil du temps en lui ajoutant de nouveaux paramètres.

Avant de s’y mettre, l’important ce sont les protections et l’équipement. On ne pratique pas cette discipline avec des chaussures de running ou de marche, et on privilégie des chaussures très plates et aux semelles non lisses pour une meilleure adhérence à la pédale. Le BMX reste un sport extrême, il faut faire attention aux chutes en protégeant surtout sa tête avec un casque. On peut protéger d’autres parties du corps comme les tibias, et ne pas oublier les malléoles comme Mickael. En effet, un retour de pédale dans la malléole peut complètement gâcher une bonne session de BMX.

Le dernier secret, et pas des moindres : tout simplement commencer à pédaler et apprendre à tomber ! Sans aller trop vite, on se lance et on pratique l’art de la répétition. Mickael nous en a parlé lors de sa session : il faut laisser le temps à son corps d’enregistrer les mouvements, apprendre à pousser au bon moment pour prendre la vitesse. Avant de se lancer dans des « tricks » incroyables, il faut apprendre à maîtriser et gérer son vélo et ne pas se surévaluer. Pour se sentir à l’aise en l’air, il faut apprendre à tomber, se préparer à la chute. La clé de la progression, aller s’entraîner, répéter les figures, encore et toujours !

À lire sur Milk & Move

Episode #10 BMX : « Tu sais faire ça toi ? » avec Thomas et Mickael

À lire sur Milk & Move

Vélo-Taff : quand aller au travail devient un plaisir

À lire sur Milk & Move

Épisode #1 Vélo : François et Michel, quand l'élève dépasse le maitre

À lire sur Milk & Move

Épisode #1 Interview Ping-Pong avec Michel Cymes et François Lemancel

Tout savoir sur

Cycling

Cycling

Sport à effort intense - Focus sur le BMX !

Cycling

Vélo-Taff : quand aller au travail devient un plaisir

Cycling

Episode #10 BMX : « Tu sais faire ça toi ? » avec Thomas et Mickael

Cycling

Épisode #1 Vélo : François et Michel, quand l'élève dépasse le maitre

Cycling

Épisode #1 Interview Ping-Pong avec Michel Cymes et François Lemancel

Confinement

Basket-ball - Laëtitia Guapo : « L’alimentation est primordiale pour moi »

Café des sports

Faites du sport sans complexes avec l’humoriste Jarry

Café des sports

Jarry cuisine avec vous un Porridge au chaource