Fromage 🧀

Fourme de Montbrison AOP

Ce fromage présente une croûte fine et sèche de couleur orangée. Sa pâte est de couleur crème et discrètement marbrée de bleu.
La pâte est à la fois assez ferme et friable, mais onctueuse en bouche. Sa croûte dégage une bonne odeur boisée, sa saveur est légèrement salée avec un bon goût de lait, de fruité, ainsi qu’une perception légère du bleu.
La Fourme de Montbrison est un fromage au lait de vache, à la pâte marbrée de bleu et à la croûte orangée.
Ancien compagnon de la fourme d`Ambert avec laquelle il avait une AOC commune depuis 1972 à 2002. Depuis cette date, ces deux AOC sont dissociées. La Fourme de Montbrison bénéficie également de l’AOP depuis 1996.
Autrefois, les Fourmes de Montbrison étaient fabriquées dans les jasseries, bâtiments de pierre à toit de chaume, que l’on rencontre aujourd’hui sur les « Hautes Chaumes », pâturages d’altitude des Monts du Forez. Lors de la saison d’estive, les femmes des fermiers de la vallée et leur fille aînée montaient dans les montagnes avec les troupeaux de vaches. Mères et filles assuraient la traite du lait puis la fabrication des Fourmes qui étaient affinées tout l’été. A l’automne elles étaient vendues sur le marché de Montbrison.

Aujourd’hui, la Fourme de Montbrison est produite à plus de 600 m d’altitude sur la zone AOC composée de 33 communes des Monts du Forez, 28 dans la Loire et 5 dans le Puy de Dôme.
Il faut 20 à 25 litres de lait pour fabriquer une fourme!

À la une

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !