Fromage 🧀

Fourme d’Ambert AOP

Croûte fine duveteuse de couleur grise rappelant la pierre. Pâte blanche ivoire ouverte, parsemée de taches bleues grises se formant dans les cavités, pouvant comporter des veines de bleu.
Texture souple, onctueuse et fondante; saveur légèrement salée, au goût et à l’odeur de bleu et de cave caractéristiques tout en restant assez rond et sans trop de puissance en bouche.
La Fourme d’Ambert a obtenu les trois lettres de noblesse de l’Appellation d’Origine Contrôlée en 1972. Elle est également protégée au niveau européen par une Appellation d’Origine Protégée (AOP) depuis 1996.
La Fourme d’Ambert remonte de façon certaine aux premières époques de la féodalité, vers le VIIIe siècle.
Mais il est probable qu’elle se préparait déjà au pays des Arvernes avant la conquête de César.
Son berceau se situe dans les monts du Forez, aux étés chauds, aux hivers longs et froids, où le lait est recueilli entre 600 et 1 600 m d’altitude.

Aujourd’hui, la Fourme d’Ambert est produite a plus de 600 m d’altitude dans le département du Puy-de-Dôme auxquels s’ajoutent cinq cantons du Cantal, et 10 commune de la Loire.

À la une

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !