Les jus végétaux

Les jus végétaux : rien à voir avec le lait ! Dénouer le Vrai du Faux

. © kokorita / © viperagp

Publié le 09.07.2018 , mis à jour le 08.06.2021

Du « lait végétal » ? Ce terme est entré dans notre langage avec l’apparition de ces nouvelles boissons à base de riz, d’amande, de soja… dans nos commerces et nos placards. Dans nos esprits, leur consommation est à encourager « pour la santé » ? Qu’est-ce qu’il y a l’intérieur de cette bouteille ? Remplace-t-il vraiment le lait ? Faisons le tri sur les idées reçues.

Vrai / faux

Les boissons végétales contiennent du lait.

Faux, elles n’en contiennent pas du tout ! Comme leur nom l’indique, les boissons « végétales » ne comportent pas de lait qui est d’origine « animale ».

D’ailleurs, les appellations « lait de noisette » ou « lait de châtaigne » peuvent laisser penser qu’il peut s’agir de lait aromatisé ou de lait mélangé avec de la noisette ou de la châtaigne : ce n’est pas du tout le cas ! Les boissons végétales et le lait ont juste en commun leur présentation liquide, leur couleur crème et leur capacité à hydrater. Pour savoir exactement ce que vous achetez, vérifiez la liste des ingrédients sur l’emballage des boissons.

Vrai / faux

Le « lait » de soja, ça n’existe pas.

Eh oui, on peut dire que c’est vrai ! Il existe bel et bien des boissons au soja, mais on ne peut pas les qualifier de « laits ». Le lait est une boisson à part entière issu de la traite d’un mammifère (vache, brebis, chèvre…), alors que les boissons ou jus végétaux sont élaborés à partir de céréales, de légumes secs ou de fruits oléagineux…

Pour éviter de tromper le consommateur, la dénomination « lait » est d’ailleurs définie par la loi. Il s’agit exclusivement du « produit de la sécrétion mammaire normale, obtenu par une ou plusieurs traites, sans aucune addition ni soustraction ».

Les boissons végétales sont obtenues grâce à l’émulsion d’une farine dans l’eau. Ces boissons végétales proposées à la vente peuvent s’appeler « boissons végétales » ou « jus végétaux ». La réglementation française tolère deux exceptions pour le « lait d’amande » et le « lait de coco », car ces termes font partie du langage courant (ces deux produits sont assez anciens, contrairement aux autres jus végétaux).

A noter que les dénominations « yaourt végétal » et « fromage végétal » sont également interdites.

Vrai / faux

Les jus végétaux contiennent plus d’ingrédients que le lait.

Vrai, le seul ingrédient du lait est… le lait ! En effet, le lait est un ingrédient brut, un aliment naturel.

Les boissons végétales, quant à elles, présentent une liste d’ingrédients un peu plus longue. Elles sont fabriquées à partir de graines broyées puis filtrées, ajoutées à de l’eau et parfois d’autres ingrédients pour obtenir un goût, une composition ou une texture satisfaisante : sucre, additifs, sel, huile… Des vitamines et des minéraux sont parfois ajoutés pour compenser le fait qu’ils en sont pauvres. Enfin, l’ingrédient majoritaire de ces jus est l’eau, et ils contiennent moins de 10 % de riz, avoine etc. Il est important de lire les étiquettes pour savoir ce que l’on achète.

Vrai / faux

D’un point de vue nutritionnel, du lait ou une boisson végétale, c’est équivalent. Je peux consommer l’un à la place de l’autre.

Faux, la composition nutritionnelle varie d’un jus végétal à l’autre, et d’une marque à l’autre. Mais dans tous les cas, ces jus sont très différents du lait de vache. Pour différentes raisons :

  • Le lait de vache est naturellement source de protéines. Les jus végétaux en contiennent peu, exceptés pour les boissons à base de soja.
  • Le lait de vache est naturellement source de calcium et d’iode. Les jus végétaux en sont naturellement très pauvres. De plus en plus font donc l’objet d’un enrichissement en calcium, pour que leur composition soit proche de celle du lait.
  • Le lait de vache est naturellement source de vitamines B12 et B2. Les jus végétaux sont dépourvus en vitamine B12 et ne contiennent que des traces de vitamine B2.

Les boissons végétales ont leurs propres caractéristiques nutritionnelles, bien différentes de celles du lait de vache, c’est pourquoi elles ne le remplacent pas.

Vrai / faux

Les jus végétaux peuvent remplacer les produits laitiers dans une alimentation équilibrée.

Faux, comme expliqué ci-dessus, les jus végétaux ont une composition nutritionnelle différente de celle du lait ; ils ne peuvent donc pas se substituer à eux.

Selon leurs bénéfices nutritionnels (protéines, calcium, iode, vitamine B12…), les instances sanitaires françaises recommandent la consommation quotidienne de lait et de produits laitiers quel que soit votre âge.

Il n’existe pas de recommandation spécifique de consommation pour les jus végétaux non enrichis : ils participent surtout à la diversité alimentaire.

Vrai / faux

Les jus végétaux ne sont pas adaptés aux enfants de moins de 1 an.

C’est vrai ! La composition nutritionnelle des boissons végétales ne leur permet pas de répondre aux besoins liés au développement et à la croissance des nourrissons. Les laits classiques (vache, chèvre, brebis) ne sont pas adaptés non plus. Le lait maternel est l’alimentation idéale pour le nourrisson. Dans le cas où l’allaitement maternel n’est pas possible ou pas souhaité, il existe des préparations infantiles spéciales pour les biberons (formulées à partir de lait de vache ou de chèvre, ou parfois à base protéines de riz). Ces préparations infantiles sont fabriquées selon la composition nutritionnelle fixée par la législation de l’alimentation infantile.

Sachez d’ailleurs que même si vous pensez bien faire, il existe de vrais risques à nourrir un nouveau-né avec une boisson végétale. Dans un avis de 2011, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) alerte sur ce point, en précisant que les boissons végétales ordinaires ne sont absolument pas adaptées aux besoins des enfants de moins de 1 an, et que leur utilisation peut conduire à des carences graves et avoir des effets délétères sur la santé de l’enfant.

Après l’âge de 1 an, la consommation exclusive de jus végétaux en remplacement du lait n’est pas non plus recommandée, en raison de risques de carences nutritionnelles.

Lait et boisson végétale ne sont pas équivalents : ils ont des compositions nutritionnelles différentes, et ne sont pas substituables.

Si vous suivez un régime végétarien ou végétalien limitant ou supprimant les produits laitiers et/ou faisant la part belle aux jus végétaux, l’accompagnement d’un médecin nutritionniste ou diététicien-nutritionniste peut être intéressant pour vous aider à compenser les apports nutritionnels manquants.

 

Pour plus d’informations :

À lire sur Milk Planet

Quelle est la différence entre le lait de vache et les “laits” végétaux ?

À lire sur Lait’quilibre

Végétariens, attention : toutes les protéines ne se valent pas

À lire sur Lait’quilibre

Quels laitages à quel âge ?

Transparence ! Voici nos sources...

  • Anses, Avis, Saisine n° 2011-SA-0261.
  • Anses, CIQUAL, Table de composition nutritionnelle des aliments, 2020.
  • Chambers L, Are plant-based milk alternatives putting people at risk of low iodine intake ?, Nutrition Bulletin, 2018.
  • DGCCRF, fiche TN n°46 – Étiquetage et présentation des produits de substitution de produits laitiers, 16.08.2016.
  • Lecerf JM, Les jus végétaux, Pratiques en nutrition, n° 60, octobre-décembre 2019.
  • Le Louer et al, Conséquences nutritionnelles de l’utilisation de boissons végétales inadaptées chez les nourrissons de moins de 1 an. Archives de Pédiatrie, 2014.
  • Lott et al, Healthy Beverage Consumption in Early Childhood : Recommendations from Key National Health and Nutrition Organizations. Consensus Statement. Healthy Eating Research, 2019. http://healthyeatingresearch.org.
  • Santé Publique France, Programme National Nutrition Santé, www.mangerbouger.fr, 2020.
  • Scholz-Ahrens et al., Nutritional and health attributes of milk and milk imitations. European Journal of Nutrition, 2019.
  • Union Européenne, Règlement européen n°1308/2013.
  • Vanga SK, Raghavan V, How well do plant-based alternatives fare nutritionally compared to cow’s milk ? Journal of Food Science and Technology, 2018.
  • Vitoria I, The nutritional limitations of plant-based beverages in infancy and childhood, Nutricion Hospitalaria, 2017.

Les yaourts

Un pot de yaourt, le plein d’idées

Alimentation des enfants et adolescents

Enfants d’âges différents : comment gérer les repas ?

Alimentation des mamans

QUIZ : L’allaitement sans idées reçues