Alimentation des enfants et adolescents

Les ados mangent-ils vraiment n’importe quoi ?

Publié le 21.06.2019

A l’adolescence, la croissance s’accélère, les besoins nutritionnels augmentent et les apports doivent suivre. Mais cette période de transformation physique concorde aussi avec celle de l’opposition où il n’est pas rare que l’adolescent s’emploie à transgresser les règles alimentaires.

Est-ce que nos ados « mangent mal »? Quelles sont leurs habitudes alimentaires ? Nous leur avons posé la question, avant d’aller recueillir les conseils et astuces de Catherine Bourron-Normand, diététicienne-nutritionniste à Paris.

Que mangent nos ados ?

Repas d’une journée : le « 3 + 1 » ne fait plus recette chez les ados

 

Les réponses des jeunes dans notre vidéo l’illustrent : si le combo « 3 repas par jour + 1 goûter » demeure à l’adolescence, le contenu et la façon de prendre ces repas évoluent.

À commencer par le petit-déjeuner : selon les études, 40 % des 15/17 ans ne prennent pas ce premier repas tous les jours (1). Ils ont tendance à boire moins de lait qu’auparavant (2) et se tournent plutôt vers des produits laitiers ultra frais (yaourt, fromage blanc, crème dessert….), des fruits, des biscuits ou des viennoiseries.

Le déjeuner quant à lui est souvent pris à l’extérieur : «Le plaisir et l’interaction sociale prennent alors le pas sur les règles établies », observe Catherine Bourron-Normand, diététicienne-nutritionniste, qui ajoute :

« On mange en fonction des circonstances, en privilégiant les repas rapides pour rester avec ses copains et parce que c’est bon marché. »

Catherine Bourron-Normand diététicienne-nutritionniste

Autre spécificité : à midi et le soir, les ados font facilement l’impasse sur le dessert, un moment traditionnellement dédié à la consommation de fromage, yaourt et fruits pour leur apport en calcium et vitamines nécessaires en cette période de croissance.

 

L’adolescence, une période d’expérimentation alimentaire

 

En dehors des repas pris dans le cadre scolaire ou familial, les ados n’hésitent pas à expérimenter et à déstructurer leur alimentation :

« L’adolescence, c’est la construction du futur adulte », rappelle Catherine Bourron-Normand, « elle donne lieu à la remise en cause des principes inculqués et à une période de test et d’expérimentation pour se faire sa propre idée sur sa vie future».

Les choix alimentaires des ados seraient ainsi le reflet de leurs attentes à la fois comportementales, affectives et sociétales. L’alimentation rapide et nomade (type kebabs, Grecs, sandwichs ou hamburgers) a la cote chez bon nombre d’ados parce qu’elle peut se consommer à l’extérieur, en bande et qu’elle ne coûte pas cher.

D’autres jeunes sont plus sensibles aux arguments liés à l’écologie :

« L’ado cherche des repères et les choisit dans ce que la société lui offre, actuellement, la préservation de la planète et le bien-être animal incitent un nombre croissant d’ados à se convertir au végétarisme. »

Catherine Bourron-Normand diététicienne-nutritionniste
Le rapport des ados à l'alimentation
Les pratiques sociales des ados lors des repas © David Pereiras

Certains sont en effet parfois tentés par le végétarisme, voire le véganisme, sans être conscients des carences auxquelles ils s’exposent en se privant de viande, d’œufs, de poissons ou de produits laitiers. « Les ados ne possèdent pas encore tous la connaissance des repères nutritionnels leur permettant de pallier le manque de protéines animales », souligne la diététicienne.

 

L’équilibre alimentaire s’apprend surtout… en mangeant avec ses ados !

 

Pour autant, pas de panique ! Les inquiétudes sur l’alimentation des adolescents sont souvent exagérées : « Leurs habitudes alimentaires ne relèvent pas de la pathologie », rassure Catherine Bourron-Normand, qui préfère insister sur l’importance de la transmission générationnelle.

Contrairement aux apparences, les ados apprécient les repas partagés avec leurs parents (3) et c’est peut-être là, la clé d’un bon accompagnement vers l’équilibre alimentaire.

« Le partage, le plaisir, la transmission des recettes familiales, le fait de cuisiner ensemble sont aussi importants, pour transmettre les bons messages, qu’un discours axé sur l’équilibre nutritionnel. »

Catherine Bourron-Normand diététicienne-nutritionniste
Partager les repas en famille
Initier les ados à l'équilibre alimentaire lors de moments conviviaux, de repas partagés © k2photostudio

3 cas pratiques : les recos de Catherine Bourron-Normand

 

« Je n’ai ni l’envie ni le temps de petit déjeuner » : il est important de s’hydrater le matin à minima. Un petit-déjeuner à base de lait et céréales prend peu de temps et remplit bien sa fonction — hydratation et apport d’énergie —, ou un verre d’eau et un petit sandwich au fromage !

« À la cantine, les plats sont variés, mais pas toujours très bons. Je me nourris essentiellement de pain par moment » : à la cantine, il y a des produits basiques comme les fruits et laitages qui sont tout à fait consommables. Et pour le plat, cela vaut la peine de goûter de petites quantités : pour éviter d’avoir très faim au goûter !

« Il y a des goûters où je traîne avec des potes dehors et je mange un peu de tout. Pas forcément des trucs bons pour la santé — des chips, un peu de soda —, mais c’est pas souvent, donc ça va. » : le goûter peut en effet être un moment plaisir, mais la base du goûter ne peut être chips et soda tous les après-midis. D’où l’importance de bien manger à midi !

Transparence ! Voici nos sources...

  1. Étude INCA 3 Études Nationale Individuelle des consommations alimentaires 3, Avis de l’Anses, rapport d’expertise collective-p.6
  2. Source Credoc — Étude petits-déjeuners en France-juillet 2018 p. 53
  3. Enquête CCAF 2016, CREDOC 3. AlimAdos – 2009

Tout savoir sur

Alimentation des enfants et adolescents

Guider ses enfants et adolescents vers une consommation de produits sains et équilibrés n'est pas toujours facile. Jeunes parents, découvrez dans cette rubrique de Lait'quilibre conseils et astuces pour instaurer de bonnes habitudes alimentaires au fil des jours, et pour toute la famille. Pour que plaisir rime avec nutrition !

Alimentation des enfants et adolescents

Enfants et ados : De nouveaux comportements alimentaires en 2019

Alimentation des enfants et adolescents

Ados : parer leurs excuses anti-petit-déjeuner

Alimentation des enfants et adolescents

Après l'école : 3 idées de goûters sains, gourmands et faciles

Alimentation des enfants et adolescents

Mon enfant n'aime plus boire du lait, comment compenser ?

Les bébés

Quels fromages pour les bébés ?

Alimentation des enfants et adolescents

7 astuces pour faire manger de tout aux enfants

Le petit-déjeuner

Ne zappez plus le petit-déjeuner !

Alimentation des enfants et adolescents

De 1 à 3 ans : comment assurer l'équilibre alimentaire des tout-petits ?

Alimentation des enfants et adolescents

Petite histoire du lait à l'école

Les adolescents

Pourquoi inciter les jeunes à se dépenser ?

Lait à l'école : une initiation au bien manger pour les enfants et les adolescents

En Asie, ostéoporose et fractures augmentent avec l'espérance de vie

« Bien manger, c'est du bon sens »