Le fromage

Slow Food aime le fromage !

Publié le 25.09.2015 , mis à jour le 03.08.2020

C’est dans le Piémont, berceau du réseau international Slow Food, que s’est tenue la dernière édition de la manifestation Cheese. Celle-ci célèbre tous les deux ans le lait et bien sûr le fromage. Montagne et produits de tradition au programme !

Un événement dédié aux fromages traditionnels et en voie de disparition

 

 

Pendant quatre jours, la petite ville de Bra, siège de Slow Food, a accueilli fromagers et affineurs venus d’une quinzaine de pays. Les producteurs des zones de montagne étaient particulièrement à l’honneur cette année pour raconter les spécificités de la fabrication de fromage dans les alpages, mais aussi faire découvrir au public le lien intime de cette activité avec les territoires d’altitude : biodiversité végétale des prairies, variété des races de vaches, transformation du lait immédiatement après la traite, transhumance vers les estives, maintien de techniques artisanales, préservation des paysages…

 

 

Les « Sentinelles » à l’honneur

 

 

Depuis de nombreuses années, le mouvement international Slow Food milite en effet pour « combiner le plaisir avec un profond sens de responsabilité à l’égard de l’environnement et du monde de la production agricole ». Dans la grande famille des fromages, le réseau défend à la fois le lait cru et les productions artisanales, deux caractéristiques que l’on retrouve fréquemment dans l’univers fromager français et notamment ses AOP – contrairement à d’autres pays où la législation est beaucoup plus contraignante.

 

 

En particulier, Slow Food a lancé en 1996 l’Arche du Goût, grand projet de sauvegarde et de mise en valeur des produits alimentaires non standardisés. Parmi les produits répertoriés, les « sentinelles » font l’objet d’une promotion particulière. On y retrouve par exemple les fromages d’Auvergne au lait de race Salers, les fromages d’estive des Pyrénées basques, le pélardon affiné ou encore la brousse du Rove.

 

 

Un fromager français primé

 

 

La manifestation a été ouverte le 18 septembre par la remise du prix Résistance Fromagère 2015, qui récompense les éleveurs et fromagers artisanaux se distinguant par leur passion, leur dévouement et leur engagement dans la recherche de la qualité, le tout dans le respect de la nature, de la tradition et du goût.

 

 

André Valadier, producteur historique de la tome de Laguiole, a été distingué parmi d’autres lauréats venus d’Italie, d’Espagne, de Belgique et du Brésil. Éleveur dans l’Aubrac, celui-ci a fait renaître, dans les années 1960, l’élevage de la race bovine Aubrac. C’est aussi le fondateur de la coopérative Jeune Montagne, déjà croisée sur ce site à propos de la tomme fraîche de l’Aubrac. On applaudit !

Tout savoir sur

Le fromage

Où et comment sont produits vos fromages favoris ? Et à quoi correspondent les appellations et sigles mentionnés sur leurs emballages ? Autant de questions auxquelles nous répondons dans notre rubrique dédiée aux processus de création, fabrication et distribution de fromages...

Le fromage

Le fromage : un produit laitier gourmand de nos terroirs

Le fromage

À la découverte du fromage de l'abbaye du Pesquié

Le fromage

Tourisme : découvrir la Divine Fromagerie à Illoud, pour tout savoir sur le fromage

Goût et diversité

Pourquoi les fromages ne sont-ils pas tous de la même couleur ?

Le fromage

Fromager, c'est un métier ! Philippe Caillouet, de la restauration au fromage

Le fromage

L’étiquetage du fromage

La fabrication

Le fromage, son circuit de fabrication

Le bien-être animal

Est-ce que les vaches laitières sont bien traitées ?

Le lait

C’est vrai que certains adultes ne digèrent pas le lait ?

Les jus végétaux

Quelle est la différence entre le lait de vache et les “laits” végétaux ?