A la une

derniers articles
  • 07-12
    Et si on faisait un apéritif dînatoire pour le réveillon de Noël ?

    Nos meilleures idées pour un buffet chic et festif.

  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

10 façons d’accorder fruits séchés et produits laitiers

Une mine d’or gustative et nutritionnelle.

Cake-aux-fruits-séchés-B

Cake-aux-fruits-séchés Véritables concentrés de fibres, vitamines, minéraux et antioxydants, les fruits séchés (raisins, dattes, pruneaux, figues, abricots, cranberries…) s’accordent merveilleusement avec tous les produits laitiers. Nos 10 idées de mariages gourmets.

  1. Avec le plateau de fromage. C’est l’accord classique par excellence, à privilégier avec les fromages bleus ou les pâtes pressées cuites bien affinées qui tiennent tête à la forte teneur en sucre des fruits séchés. Ceux-ci peuvent être simplement proposés en guise d’accompagnement à grignoter, ou bien directement intégrés dans le pain par le boulanger.
  2. En petits farcis apéritifs. Les fruits séchés sont ouverts en deux puis garnis avec du fromage écrasé, une technique particulièrement efficace avec les abricots secs, les dattes et les pruneaux dénoyautés. Ceux-ci accueillent voluptueusement tous les fromages bleus détendus avec une touche de crème liquide et éventuellement agrémentés de noix hachées.
  3. Dans un fromage truffé. C’est la version économique et sucrée-salée du brie truffé. Le principe est simple : un fromage à pâte molle et à croûte fleurie (brie, camembert, coulommiers, chaource…) coupé en deux, garni avec un mélange de fruits secs hachés (raisins, abricots, pruneaux, noix, pistaches…) puis refermé. Pour les adultes, les raisins secs préalablement marinés dans du calvados font un tabac.
  4. Dans une terrine de bleu. Du fromage bleu écrasé avec du beurre mou puis malaxé avec des fruits secs mélangés (raisins, figues, abricots, noix, pignons…) : une recette pour terminer le repas en beauté, à retrouver dans notre article sur les terrines au fromage.  On la sert en remplacement du traditionnel plateau de fin de repas, avec du pain de campagne ou du pain d’épices grillé.
  5. Dans une salade composée. Les fruits séchés apportent un « plus » gustatif et nutritionnel aux basiques de la cuisine quotidienne que sont les salades composées au fromage : chou blanc ou céleri-rave, pomme fruit, dés de comté, raisins secs et noix concassées ; frisée, petits lardons, bleu et pruneaux ; romaine, poulet, cantal et dés d’abricots séchés… Tous les goûts sont permis !
  6. Dans un gâteau. Cake aux fruits séchés (sucré ou sucré-salé), far aux pruneaux, muffins, cookies, panettone et brioche des rois, Christmas pudding, gâteau de riz ou de semoule… En pâtisserie, les fruits séchés sont des ingrédients incontournables. S’ils sont un peu trop secs, mieux vaut les réhydrater dans du thé tiède, du rhum ou à la vapeur. À noter pour les inconditionnels de chocolat : les raisins secs et pruneaux sont délicieux avec le chocolat noir, tandis que l’acidité des cranberries fait des merveilles avec le chocolat blanc.
  7. Fromage-blanc-au-miel-et-fruits-séchésAvec un yaourt ou du fromage blanc. Pour remplacer le sucre, le miel ou la confiture, les fruits séchés entiers ou entiers donnent de la douceur aux produits laitiers frais tout en constituant une bonne dose de fibres : une mine d’or pour la santé ! Pour cet usage, ils peuvent aussi être préparés en compote, mijotés à la casserole avec du liquide (eau et rhum, jus de fruits, infusion…) jusqu’à devenir bien tendres.
  8. Dans un couscous sucré. La dégustation de dattes  accompagnées  de lait fermenté (lben) est une tradition d’accueil au Maghreb. Un accord que les cuisinières déclinent en couscous sucré, composé de semoule cuite et beurrée, arrosée de lait fermenté et dégustée avec des dattes.
  9. Dans un smoothie plein d’énergie. Comme le milk shake mais sans glace, le smoothie est préparé avec du lait ou un autre produit laitier (lait ribot, kéfir, yaourt brassé, lait concentré), des fruits frais et un ingrédient édulcorant de type sucre ou miel. L’avantage des fruits séchés ? Ils sucrent sans excès, tout en apportant au smoothie leur richesse nutritionnelle et leur saveur particulière. À tester pour rappeler l’accord phare du Maghreb : un smoothie lait fermenté + dattes + bananes.
  10. Dans du nougat glacé. Ce dessert un rien désuet revient tranquillement au goût du jour, pour le plus grand plaisir de ses nostalgiques amateurs. Il se compose, dans sa version la plus répandue, de meringue (blancs d’œufs battus en neige avec du sucre en poudre ou du sucre cuit dans la version dite italienne) et de crème fouettée, ainsi que de fruits secs et séchés hachés. Renversant avec un coulis de fruits rouges !

Crédits photos : A.Beauvais – S.Thommeret / Claude Herlédan / Cercles Culinaires CNIEL.

Mots clés