A la une

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

5 idées pour réinventer la raclette

Envie d’une raclette originale ? Suivez le guide !

Raclette-B

RacletteEnvie d’une raclette originale ? Suivez le guide !

1/ La plus ludique : la raclette accessoirisée.

La traditionnelle trilogie fromage-pommes de terre-charcuterie se customise avec des suppléments variés. Les plus connus ? Les œufs de caille, que l’on fait cuire seuls dans les poêlons façon œufs au plat ou directement cassés sur les tranches de fromage. Autre possibilité : saupoudrer ces dernières d’épices (graines de cumin, curry, paprika, flocons de piment…) et/ou de fruits secs torréfiés et grossièrement concassés (noix, amandes, noisettes, noix de cajou…) avant de les faire fondre.

2/ La plus terroir : la raclette de bleu.

Il n’y a pas que la raclette (le fromage) pour faire une bonne raclette (le plat) ! L’échange fonctionne particulièrement bien avec les fromages bleus, notamment les plus doux comme le bleu de Gex, le morbier ou le Bresse Bleu. De même, dans le Vercors, la raclette locale s’appelle « vercouline » : elle se prépare avec du bleu du Vercors-Sassenage, un fromage à pâte persillée qui présente la particularité de fondre tout en en gardant son crémeux – tout simplement irrésistible.

3/ La plus inattendue : la raclette de Babybel au micro-ondes.

C’est la plus amusante pour les enfants et elle ne demande que 30 secondes chrono : retirer la cire d’un Babybel, le mettre dans un ramequin ou une coupelle qui passe au micro-ondes, le faire chauffer 30 secondes à 600 watts, c’est prêt. Il ne reste qu’à faire couler le fromage fondu sur des pommes de terre cuites ou des tranches de pain grillé. Autre possibilité : préparer des mouillettes à tremper dans le Babybel chaud, façon œuf à la coque fromager.

4/ La plus insolite : la raclette de la mer.

Oui, vous avez bien lu : du fromage et du poisson réunis dans un même plat ! Ce dernier remplace la traditionnelle charcuterie pour un accord étonnant mais très savoureux. Deux possibilités : les poissons déjà préparés (poissons fumés, saumon mariné…) ou les produits de la mer crus (cubes de poisson, crevettes, noix de Saint-Jacques, petites seiches…), à faire cuire directement sur les appareils à raclette équipés d’une pierrade. À servir avec des pommes de terre, des tomates cerises, des petits oignons au vinaigre et de l’aneth frais.

5/ La plus équilibrée : la raclette « 5 par jour ».

Au revoir les pommes de terre bouillies, place aux légumes frais. Légumes racines (carottes, panais, betteraves…) et chou-fleur cuit al dente sont particulièrement appropriés, sans oublier les crudités pour la fraîcheur (tomates cerises, petits champignons de Paris, céleri-branche…). Mais la vraie surprise, ce sont les fruits crus ou cuits : pommes fraîches, poires au vin, dés d’ananas, lamelles de mangue… Tout est permis pour les amateurs de sucré-salé !

Crédit photo : V. RIBAUT / Les Studios Associés / CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés