A la une

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de biscuits gourmands
Cuisine et Recettes
-

Du lait de poule à l’eggnog

Un grand classique des fêtes de fin d’année en Amérique du Nord.

Eggnog

Profitez des vacances de Noël pour découvrir un breuvage crémeux et réconfortant, typique des fêtes de fin d’année en Amérique du Nord : l’eggnog, version américaine du lait de poule.

Un breuvage reconstituant

D’origine européenne, le lait de poule se prépare traditionnellement avec du jaune d’œuf, du sucre et du lait (un peu comme la crème anglaise, mais sans cuisson). Dès le Moyen Âge, cette boisson a fait office de remède reconstituant pour les personnes affaiblies. En France, la tradition était de la parfumer avec de l’eau de fleur d’oranger : une recette de grand-mère peut-être, mais pas question d’oublier la gourmandise !

Un classique des fêtes en Amérique du Nord

En traversant l’Atlantique, le breuvage s’est enrichi : les Américains ont pris l’habitude d’utiliser des œufs entiers, d’ajouter de la crème fraîche pour renforcer l’onctuosité et de parfumer le tout avec une eau-de-vie (whisky, bourbon, rhum…) et de la noix muscade râpée. Aujourd’hui, l’eggnog ainsi obtenu se déguste le plus souvent froid dans des petits verres, mais la version chaude, à siroter dans un « mug » (tasse) près d’une cheminée, a aussi ses adeptes. On l’offre traditionnellement aux invités, en signe de bienvenue, à l’occasion des fêtes de fin d’année.

La recette de l’eggnog maison

Pendant les mois d’hiver, on trouve des préparations toutes prêtes d’eggnog dans les supermarchés américains, mais la recette maison est tellement simple qu’il serait dommage de s’en priver. La version pour les enfants est bien sûr exempte d’alcool.

Ingrédients pour 10 personnes : 1 litre de lait entier, 50 cl de crème fleurette, 200 g de sucre en poudre, 8 œufs, 20 cl d’alcool pour les adultes, noix de muscade moulue ou cannelle en poudre.

Séparer les jaunes des blancs d’œufs. Fouetter les jaunes avec le sucre. Ajouter les liquides petit à petit en fouettant.
Battre les blancs en neige et les incorporer à la boisson.
Réserver au frais pendant plusieurs heures.
Verser dans des verres et saupoudrer de noix de muscade ou de cannelle.
Pour une version chaude, réchauffer doucement dans une casserole.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Crédit photo : Egg Nog par Izik via Flickr.

Découvrez nos recettes de cakes sucrés et salés

Plus d'articles

Mots clés