A la une

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez notre sélection de recettes de crêpes
Cuisine et Recettes, OH MY MILK
-

Du lait de poule à l’eggnog

Un grand classique des fêtes de fin d’année en Amérique du Nord.

Eggnog

Profitez des vacances de Noël pour découvrir un breuvage crémeux et réconfortant, typique des fêtes de fin d’année en Amérique du Nord : l’eggnog, version américaine du lait de poule.

Un breuvage reconstituant

D’origine européenne, le lait de poule se prépare traditionnellement avec du jaune d’œuf, du sucre et du lait (un peu comme la crème anglaise, mais sans cuisson). Dès le Moyen Âge, cette boisson a fait office de remède reconstituant pour les personnes affaiblies. En France, la tradition était de la parfumer avec de l’eau de fleur d’oranger : une recette de grand-mère peut-être, mais pas question d’oublier la gourmandise !

Un classique des fêtes en Amérique du Nord

En traversant l’Atlantique, le breuvage s’est enrichi : les Américains ont pris l’habitude d’utiliser des œufs entiers, d’ajouter de la crème fraîche pour renforcer l’onctuosité et de parfumer le tout avec une eau-de-vie (whisky, bourbon, rhum…) et de la noix muscade râpée. Aujourd’hui, l’eggnog ainsi obtenu se déguste le plus souvent froid dans des petits verres, mais la version chaude, à siroter dans un « mug » (tasse) près d’une cheminée, a aussi ses adeptes. On l’offre traditionnellement aux invités, en signe de bienvenue, à l’occasion des fêtes de fin d’année.

La recette de l’eggnog maison

Pendant les mois d’hiver, on trouve des préparations toutes prêtes d’eggnog dans les supermarchés américains, mais la recette maison est tellement simple qu’il serait dommage de s’en priver. La version pour les enfants est bien sûr exempte d’alcool.

Ingrédients pour 10 personnes : 1 litre de lait entier, 50 cl de crème fleurette, 200 g de sucre en poudre, 8 œufs, 20 cl d’alcool pour les adultes, noix de muscade moulue ou cannelle en poudre.

Séparer les jaunes des blancs d’œufs. Fouetter les jaunes avec le sucre. Ajouter les liquides petit à petit en fouettant.
Battre les blancs en neige et les incorporer à la boisson.
Réserver au frais pendant plusieurs heures.
Verser dans des verres et saupoudrer de noix de muscade ou de cannelle.
Pour une version chaude, réchauffer doucement dans une casserole.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Crédit photo : Egg Nog par Izik via Flickr.

New call-to-action

Plus d'articles

Mots clés