Être parents

Episode #11 : Boissons sucrées : Comment doser ?

On ne va pas en faire un fromage

Par On ne va pas en faire un fromage Etre parent, un jeu d'enfant!?

Publié le 13.01.2020 , mis à jour le 24.01.2020

Nos enfants sont attirés par les sodas, sirops et autres boissons fruitées. Roxane et Emilie s’interrogent sur les boissons à donner aux enfants. Comment leur faire aimer l’eau et gérer l’accès aux boissons sucrées ? Ecoutez le podcast.

L’avis de la diététicienne

Roxane et Emilie, toutes les deux mamans de deux enfants, discutent aujourd’hui des boissons à leur donner (ou pas !). Elles sont toutes les deux accros aux sodas mais semblent plus strictes avec leurs enfants ! A raison ?

Une seule boisson à volonté : l’eau !

La seule boisson qu’un enfant (et qu’un adulte) peut boire à volonté est l’eau. Si avant la diversification alimentaire, il est recommandé de ne lui donner que du lait, suffisamment riche en eau ; ensuite, l’eau est introduite parce qu’indispensable à sa bonne hydratation.

Un enfant qui refuse l’eau, soit n’a pas soif, soit a déjà compris qu’il existe des boissons sucrées…et tente sa chance d’y avoir droit ! Ne vous mettez donc pas en tête que vous avez besoin d’y ajouter du sucre, du miel ou du sirop pour réussir à le faire boire ! A nous tous, également, de montrer l’exemple en buvant de l’eau à table et tout au long de la journée quand nous avons soif.

Votre enfant aime l’eau « qui pique » ? Pourquoi pas, mais plutôt à partir de 3 ans en alternant les marques et en privilégiant les eaux gazéifiées plutôt que minérales naturellement gazeuses qui sont salées.

Et l’hiver, pensez à proposer de l’eau aux enfants, c’est parfois moins un réflexe que l’été.

Haro sur le sucre !

D’après un rapport de l’ANSES, les enfants absorbent beaucoup trop de sucres. 75 % des 4-7 ans, 60 % des 8-12 ans et 25 % des 13-17 ans en consomment trop. Ces apports excessifs sont préoccupants car c’est dans l’enfance et l’adolescence que s’acquièrent des bonnes ou mauvaises habitudes alimentaires qui risquent d’être conservées à l’âge adulte, risquant de favoriser l’obésité et le diabète. Les boissons sucrées doivent donc être consommées de manière exceptionnelle.

Attention aux eaux aromatisées, qui peuvent être légèrement sucrées. Mieux vaut les éviter au quotidien, y compris celles étiquetées « aux fruits » ou « riches en vitamines ». Quant aux jus de fruits, c’est : maximum un verre ou une brique 100% sans sucre ajouté, par enfant et par jour

“Je suis pas contre ce qu’elle goûte des sodas, au restaurant ou lors de rares exceptions. A la maison, c’est uniquement de l’eau plate ou pétillante.”

Roxanne Alias BabyChouFamily Youtubeuse

Sodas : peut-on leur faire plaisir de temps en temps ?

Les deux mamans confessent consommer beaucoup de sodas au quotidien. En revanche, elles savent que le sucre n’est pas bon pour leur enfant et essayent de les préserver au maximum. Et elles ont raison ! Cela dit, comme tous les parents, Roxane et Emilie sont dans une ambivalence et s’interrogent : comment trouver le juste milieu pour faire attention à eux tout en leur faisant plaisir ? La diabolisation peut s’avérer contre-productive, donc s’il vous réclame autre chose que de l’eau, apprenez-lui avant tout à distinguer la soif de l’attirance d’une boisson colorée et aromatisée. Enfin, arbitrez : ok pour une boisson “plaisir” mais uniquement lors de certaines occasions et en savourant cette occasion limitée ! Et pourquoi pas proposer un « soda maison » moins sucré avec du jus de fruit ou du sirop et de l’eau pétillante ?

Une stratégie ? Evitez d’avoir systématiquement des boissons sucrées et des sodas en stock à la maison. Privilégiez les petits formats qui favorisent la dégustation ponctuelle plutôt que leur consommation « pour finir la bouteille avant que le gaz ne s’échappe ».

Bien entendu, à la préadolescence et à l’adolescence, transgresser et adopter d’autres habitudes que celles de la famille, fait partie du développement et du sentiment d’appartenance à un groupe de pair… De fait, en ne banalisant pas ces nouvelles pratiques, les parents garderont un certain contrôle au quotidien.

“Interdiction des sodas ! J’ai trop peur qu’elle y prenne goût.”

Emilie Albertini Journaliste

Quelles boissons aux repas ?

Au petit-déjeuner et au goûter, le lait est une bonne idée, car il lui permettra de s’hydrater et de combler ses besoins en calcium. Nature de préférence, car les poudres chocolatées sont déjà sucrées, surtout si l’enfant mange des céréales ou des biscuits avec. Pour les autres repas, on ne le répètera jamais assez, l’eau est la seule boisson nécessaire.

A la vôtre !

À lire sur Lait’quilibre

Comment faire manger moins de sucre aux enfants ?

Tout savoir sur

Être parents

Astuce de parents

En famille

Comment gérer les repas quotidiens post-confinement

Alimentation des mamans

Covid-19 : les mères peuvent allaiter en toute sécurité

Astuces de parents

En famille

Confinement en famille : comment gérer la situation au quotidien ?

Astuce de parents

Être parents

Comment faire manger de la soupe aux enfants ?

Être parents

Episode #12 : Les repas casse-tête

Astuce de parents

Être parents

Comment faire manger moins de sucre aux enfants ?

Être parents

Episode #10 : la cuisine fait maison à tout prix ?

Astuces de parents

Être parents

Allergie alimentaire : comment j’ai géré les repas à l’école ?

Être parents

Episode #9 : la cantine : la grande aventure des petits !

Astuce de parents

Être parents

Comment gérer les repas quand on n'a pas le temps de faire à dîner ?

Hygiène de vie

Rythme de vie post-confinement : objectif rentrée

C'est pratique !

Hygiène de vie

Congeler pour économiser du temps et de l’argent

Equilibre vie privée, vie professionnelle

Retour au travail : les lunch boxes s’invitent à la pause de midi