La pâtisserie

Les secrets des crêpes de Bertrand Denis, Maître Crêpier

Publié le 30.01.2017 , mis à jour le 21.06.2019

Fondateur de l’École Maître Crêpier de Rennes, Bertrand Denis livre ses secrets de cuisiner pour réussir les crêpes de la Chandeleur.

On ne devient pas crêpier du jour au lendemain ! Bertrand Denis, co-fondateur de l’École Maître Crêpier de Rennes, raconte son parcours et donne ses astuces pour réussir les crêpes.

Les produits laitiers :

Qu’est-ce qui vous a poussé à ouvrir une école de Maître Crêpier ?

Bertrand Denis :

J’ai commencé par un apprentissage en cuisine à Vannes, dans le Morbihan. J’ai travaillé dans des restaurants étoilés à Paris pendant une dizaine d’années, entrecoupées par deux tours du monde sur des paquebots de croisière. Je suis ensuite revenu en Bretagne où, après un nouveau passage par un établissement haut de gamme, je suis devenu professeur de cuisine pour le centre de formation d’apprentis de la chambre de commerce de Rennes. Plusieurs années après, j’ai aidé l’un des principaux meuniers de France à créer l’École Maître Crêpier, qui a ouvert ses portes en 1989. Elle a fonctionné pendant longtemps dans le petit bourg de Maure-de-Bretagne, avant de déménager à Rennes.

 

Les produits laitiers :

Qu’apprend-on dans une école de maître crêpier ?

Bertrand Denis :

C’est une école pour devenir crêpier professionnel, ce qui exige des connaissances et des savoir-faire particuliers. La formation initiale dure 15 jours et accueille essentiellement des personnes en reconversion professionnelle. Les quatre premiers jours sont consacrés à la fabrication des différentes pâtes à crêpes (froment et blé noir) et à la technique du tournage sur le « billig » (crêpière professionnelle) avec le « rozell » (raclette en bois). On passe ensuite aux garnitures. Ce stage de deux semaines peut être complété, plusieurs semaines ou mois après, par un perfectionnement sur la cuisine.

 

Les produits laitiers :

Quelles sont vos astuces pour confectionner de bonnes crêpes maison ?

Bertrand Denis :

Pour éviter les grumeaux dans la pâte, il faut tamiser la farine ou utiliser de la farine fluide, de type 45 ou 55, pas plus (c’est la farine de base du supermarché). On commence par préparer deux mélanges : les ingrédients secs d’un côté (farine, sel, sucre) et les ingrédients humides de l’autre (œufs et lait). On verse ensuite les ingrédients humides dans les secs, peu à peu, en fouettant. Quand on a utilisé la moitié de la préparation liquide, on ajoute le beurre fondu ou même « noisette ». La pâte ainsi obtenue doit reposer au frais pendant au moins une demi-heure, idéalement une heure : sans repos, les crêpes risquent de manquer de souplesse et d’être caoutchouteuses.

 

Les produits laitiers :

Quelles sont vos garnitures préférées ?

Bertrand Denis :

La première n’est pas vraiment une garniture mais une gourmandise qui se constitue au fil de la cuisson : pour garder les crêpes au chaud, le plus simple est de les empiler sur un plat lui-même posé sur une casserole d’eau frémissante. En garnissant chaque crêpe avec du beurre demi-sel et un voile de sucre, on obtient à la fin un millefeuille chaud, comme un gâteau de crêpes, dans lequel la garniture a fondu en une sorte de sirop beurré. Irrésistible ! Pour les inconditionnels de chocolat, je conseille une ganache, préparée avec le même poids de crème liquide bouillante que de chocolat. On peut aussi faire caraméliser quelques pommes avec du beurre et du sucre, ou préparer une autre délicieuse spécialité bretonne, le caramel au beurre salé maison.

 

> Pour en savoir plus sur l’École Maître Crêpier : www.ecole-maitre-crepier.fr

Tout savoir sur

La pâtisserie

Cela fait belle lurette que le lait, le beurre, la crème ou encore le fromage ont trouvé leur place dans les ouvrages de pâtisserie. Selon les recettes, ils apportent du liant, une texture plus crémeuse ou une pâte plus moelleuse. Découvrez sans plus tarder nos astuces de chefs et nos recettes de pâtisserie favorites.

Fait-maison

Les choux à la crème et aux fraises de Paprikas

Pâtisserie 2.0

La pâtisserie

Les grands pâtissiers à l’heure de la vente en ligne

Fait-maison

3 recettes de cakes fruités d'été

Secret de chefs

Secrets de kouign-amann

Paroles de chefs

Sweet Cheese : Dessert du levant par Omar Koreitem

Paroles de chefs

Sweet Cheese : Comme un bleu par Mathew Hegarty

Paroles de chefs

Sweet Cheese : Abondance de bien par Elsa Marie

Paroles de chefs

Sweet Cheese : Qu'il est doux d'être salé

Paroles de chefs

Sweet Cheese : Petits carrés d'enfance par Le Chef Anto

Paroles de chefs

Sweet Cheese : Boule moelleuse normande par Samuel Lee Sum

Accords et fromages

Le Berthoud : une recette au fromage officialisée

Fait-maison

La courge en 3 recettes : de l'entrée au dessert !

Paroles de chefs

Sweet Cheese : Far breton au crémeux des Cîteaux par Sylvain Delpique & Motoki Ikuma