Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 27-03
    Le yaourt en mode salé

    Léger, frais et polyvalent, le yaourt se cuisine à toutes les sauces.

  • 24-03
    Les fromages de lactosérum : rien ne se perd, tout se transforme !

    Brocciu AOP, brousse, pérac, recuite… : ces fromages ont pour point commun d’être élaborés avec du petit-lait ou lactosérum issu de la fabrication d’un premier fromage.

  • 22-03
    Le beurre dans tous ses états

    Une histoire d’émulsion et de températures.

  • 20-03
    Des fraises pour célébrer le printemps

    Les meilleurs alliés des fraises ? Les produits laitiers !

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

L’innovation laitière en 2014 : gourmandise et naturalité au rendez-vous

Un secteur qui reste à la pointe de l’innovation.

Produits-laitiers-sous-le-signe-de-la-naturalité

Une fois encore, Mintel Group a analysé pour le CNIEL les nouveaux produits laitiers lancés en 2014 dans les grandes et moyennes surfaces de 49 pays. Découvrez les quelques grandes tendances qui montrent que la filière laitière ne finit jamais de se réinventer !

  • Laits et boissons lactées : en 2014, les boissons lactées permettent de prendre un petit-déjeuner sur le pouce grâce à l’inclusion de céréales et de graines. Elles élargissent aussi leur cible en intégrant le marché des boissons sportives et énergisantes, avec en particulier des laits enrichis en protéines et vitamines, idéales pour les sportifs en phase de récupération ou simplement les consommateurs en baisse de tonus. Autre grande tendance : les produits sans lactose, avec une offre de saveurs de plus en plus variée (café au lait, baies, glace au chocolat…).
  • Beurres : comme en 2013, les beurres aromatisés, qu’ils soient salés (tomates séchées, algues, truffe, citron et aneth, 3 poivres…) ou sucrés (miel, pépites de chocolat, cranberries…) ont la cote. Ils sont tartinables ou utilisables directement en cuisine, tout comme les beurres « hybrides », issus d’un mélange de beurre et d’huiles végétales et/ou d’un autre produit laitier tel que le yaourt. La naturalité reste aussi un axe d’innovation important, qui se couple en France avec une mise en avant de la tradition et des beurres de baratte artisanaux, parfois également bio.
  • Crèmes : comme dans la famille des beurres, les crèmes aromatisées sont de plus en plus fréquentes en Europe, avec des saveurs pour la plupart salées (fromage, poivre, citron, pesto, herbes aromatiques, oignons rôtis…) mais aussi parfois sucrées (vanille, chocolat, cerise…). Également en croissance, les allégations « allégé en matière grasse » et « sans lactose », ainsi que les crèmes gastronomiques ou professionnelles. En France, l’affirmation d’une provenance régionale est de plus en plus mise en avant, terroir oblige !
  • Fromages : ici aussi, les fromages aromatisés progressent, avec des saveurs plus originales et que les classiques fromages aux herbes (bacon et oignons, mangue et gingembre, poivre vert, sirop d’érable, olives, saumon..). Les marques tentent également de segmenter la consommation de fromage (fromages à cuisiner ou à griller pour remplacer la viande sur le barbecue, fromages s’adressant aux enfants…) et à l’étendre tout au long de la journée (petit-déjeuner, goûter…).
  • Fromages frais : l’allégation « allégé en matière grasse » cartonne, tout comme les produits aromatisés (passion, prune, truffe au chocolat, myrtille…). Mais la principale clé de l’innovation dans cette catégorie, c’est la naturalité, qui se présente sous la forme de produits biologiques ou se revendiquant artisanaux (fromage blanc ou frais bio, fromage blanc de campagne…). Certaines marques essaient aussi de rivaliser avec le gros succès de la classe des yaourts : le yaourt à la grecque.
  • Yaourts : le phénomène yaourt à la grecque continue en effet son expansion en 2014, notamment en Europe et en Amérique latine où ses qualités sont de mieux en mieux connues (riche en protéines, allégé en matière grasse). Autres hits : les yaourts « multi-compartiments », les yaourts à boire simples ou incluant des céréales et enfin le kéfir. Dans l’ensemble des gammes, les marques proposent de nouvelles saveurs plus travaillées et gourmandes en s’inspirant de desserts traditionnels (tartes, crumbles, moelleux, brownies, sablés…) ou en misant sur des saveurs exotiques (fruits tropicaux, saveurs à base de plantes…).
  • Desserts lactés : enfin, les marques proposent des recettes de plus en plus élaborées pour rivaliser avec les pâtisseries traditionnelles. Leur botte secrète ? Le chocolat, très présent, qui permet de jouer sur les textures (mousseux, croquant, fondant, intense, éclats…) et donne un aspect raffiné et gourmand. Autre best of 2014 : le cheesecake, revisité à l’international via de nouvelles saveurs (chocolat blanc, citrouille, expresso, fruits rouges…). En France, c’est toujours le style fermier et traditionnel qui tient le haut du pavé (flan pâtissier, riz ou semoule au lait, île flottante…), avec notamment la mention « aux œufs frais », gage de qualité et d’authenticité.

Vous trouverez bien votre bonheur parmi toutes ces nouveautés !

Plus d'articles

Mots clés