A la une

derniers articles
  • 18-07
    Les meilleures tartines de l’été

    Pas envie de passer des heures en cuisine alors qu’il fait beau et chaud ? Place aux tartines !

  • 14-07
    Le macaron parisien, à découvrir à Paris… et ailleurs !

    Ludique, facile à manger et coloré, le macaron est devenu un grand classique de la pâtisserie parisienne et française.

  • 12-07
    Les 10 meilleures idées pour marier tomates et produits laitiers

    Un accord de saison qui célèbre l’été.

  • 10-07
    Le gâteau battu, trésor de la Picardie

    Un nuage de bonheur !

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

10 idées d’accords entre fromages et miels

Alors que le miel est à la mode et que les ruches se posent jusque sur les toits des immeubles urbains, jamais les mariages entre fromages et miels n’ont été aussi aboutis.

Fromages et miels

Fromage et miel ont au moins un point commun : ils sont pluriels ! Caractérisés par une large palette de goûts, de textures et de couleurs, ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. La preuve avec ces 10 mariages réalisés avec des miels monofloraux, issus exclusivement du patrimoine floral français.

  1. Brocciu AOP et miel d’acacia de Bourgogne : délicat et fondant en bouche, le brocciu est mis en valeur par la fluidité et la finesse aromatique du miel. On a presque la sensation de déguster un dessert dans lequel le miel révèle par contraste le goût vif et légèrement acidulé du fromage. Très doux et accessible pour commencer.
  2. Crottin de Chavignol AOP et miel de romarin du Languedoc : un accord exceptionnel dans lequel les textures crémeuses des deux produits se répondent. La douceur du miel arrondit les parfums de cave et de sous-bois du crottin de Chavignol, alors que la fraîcheur presque camphrée du premier rehausse le tempérament caprin du second. À tester absolument.
  3. Saint-nectaire AOP et miel de sapin du Jura : les notes boisées et résineuses de ce miel rare mettent en valeur le moelleux ainsi que la personnalité à la fois végétale et animale du saint-nectaire. Le mariage manifeste de la rondeur mais aussi du caractère, avec notamment un délicat goût animal et d’étable qui revient en fin de bouche.
  4. Brillat-savarin IGP et miel de ronce de la Champagne : les parfums campagnards et de fruit rouge de ce miel d’exception, à la texture crémeuse et très légèrement granuleuse, font ressortir les traits lactés et beurrés du brillat-savarin, ainsi que l’arôme de champignon de sa croûte. Il renforce aussi la texture crémeuse de la pâte : irrésistiblement gourmand !
  5. Ossau-iraty AOP et miel de bourdaine des Landes : cette union est fondante, fruitée et équilibrée, aucun produit ne prenant le dessus sur l’autre. Les arômes délicats de coing et d’épices du miel font penser au mariage traditionnel pratiqué par les Espagnols entre pâte de coing et manchego, fromage de brebis national, comme l’ossau-iraty en France.
  6. Pont-l’évêque AOP et miel de framboisier des Ardennes : quel accord gourmand ! Chaque produit sublime la souplesse et l’onctuosité de l’autre, et, à condition de procéder par touches légères, le miel apporte de l’élégance au parfum animal du pont-l’évêque. La sensation lactée et fruitée reste longtemps en bouche.
  7. Brie de Meaux AOP et miel de tilleul de Picardie : ce miel de caractère tient tête aux parfums corsés du brie sans toutefois le dominer. Sa douceur et son étonnante fraîcheur mentholée apportent un côté gourmand au fromage, dont la texture moelleuse et fondante est valorisée.
  8. Sainte-maure de Touraine AOP et miel de lavande de Provence : les textures du miel et du fromage, fines et crémeuses tout en gardant de la densité, tapissent le palais puis se fondent en bouche. Le miel de lavande apporte ses notes fleuries au sainte-maure de Touraine et le parfum d’amande douce s’impose avec délicatesse, donnant l’impression que le fruit sec caractérise le fromage lui-même.
  9. Comté AOP et miel de bruyère d’Aquitaine : ce miel singulier, dont la texture rappelle celle des gelées et marmelades de fruits, déploie des notes chaleureuses et caramélisées. Avec un comté extra-vieux, l’accord est incroyablement raffiné. Les pépites solides du miel éclatent en bouche, répondant aux cristaux de tyrosine qui parsèment le fromage. Celui-ci se transforme en gourmandise qui rappelle le caramel au beurre salé.
  10. Roquefort AOP et miel de châtaignier du Tarn : une magnifique rencontre entre deux produits au caractère bien trempé. Le miel de châtaigner s’efface d’abord devant la force du roquefort, puis refait surface et atténue la salinité et le piquant du persillage. Le caractère du bleu, notamment sa typicité de fromage de brebis, est sublimé.

Attention, pour ne pas masquer le goût du fromage, le miel doit être utilisé en petites quantités.

Ces accords sont issus d’un partenariat entre l’interprofession laitière, la maison Hédène et la Fédération des fromagers de France

Découvrez nos recettes faciles et pas chères

Plus d'articles

Mots clés