Le fromage fondu

Fromage fondu, le retour : la croûte au fromage

Publié le 11.01.2018 , mis à jour le 21.05.2019

Aussi gourmande que la fondue, la raclette et la tartiflette, la croûte au fromage recycle pain rassis et restes de fromage.

Envie de changer de la raclette et de la fondue ? Place à la croûte au fromage, une recette des alpages aussi simple que savoureuse.

Une tartine des alpages

Vous vous souvenez sûrement du Welsh rarebit, ce plat gallois que l’on prépare en versant un mélange de fromage fondu et de bière sur des tranches de pain grillé. La croûte au fromage, c’est un peu la même chose, à la différence que la bière est remplacée par du vin blanc et le cheddar par des fromages locaux. De plus, ceux-ci ne sont pas fondus préalablement avec le liquide, mais placés directement sur le pain imbibé avant le passage au four. En Suisse, la croûte est au menu de nombreux restaurants et s’impose comme un plaisir incontournable des pistes de ski. En France, elle est surtout associée à la Savoie, raison pour laquelle on parle souvent de « croûte savoyarde ». En bref, la croûte est une sorte de pain perdu salé qui valorise tout autant le pain rassis – le mot « croûte » fait référence au pain – que les restes de fromage.

Comment préparer une croûte au fromage ?

Pour schématiser, la croûte au fromage est composée de tranches de pain trempées dans du vin blanc, couvertes de lard et de fromage, puis passées au four. Il faut donc :

 

  • Un grand plat à gratin ou, mieux encore, des plats individuels.
  • Du pain coupé en tranches épaisses, rassises ou séchées au four, déposées au fond du plat.
  • Du liquide pour imbiber le bain. On utilise habituellement du vin blanc sec (un blanc savoyard idéalement), que l’on mélange souvent avec de la crème fraîche épaisse ou liquide pour apporter du moelleux. Moutarde et ail finement râpé donnent un supplément de goût.
  • Une charcuterie à déposer sur les tranches de pain mouillées : fines tranches de lard, jambon cru ou cuit, viande des grisons…
  • Du fromage bien sûr, en faisant honneur au plateau savoyard : emmental de Savoie, abondance, beaufort, tomme de Savoie, tome des Bauges… Ceux-ci sont grossièrement râpés et déposés en grande quantité au-dessus des charcuteries. On peut également opter pour un mélange pour fondue, des tranches de raclette (top pour solder les restes) ou même du reblochon pour plagier la tartiflette.
  • En option, certains ajoutent quelques rondelles d’oignon, ainsi que des œufs à déposer sur le fromage quelques minutes avant la fin de la cuisson.

 

Après 15 à 20 minutes de cuisson à 220 °C, c’est prêt. À déguster avec des cornichons et des oignons grelots au vinaigre, ainsi qu’une salade de saison pour équilibrer le tout (chou blanc ou rouge, betterave crue, radis noir…). Irrésistible !

 

Photo : Croûte au fromage du Lac Blanc, Brigitte Djajasasmita, via Flickr (CC BY-NC-ND 2.0).

Tout savoir sur

Le fromage fondu

Sur un gratin, en raclette, sur une pizza, dans des pâtes ou sur une quiche, le fromage fondu apporte une touche tour à tour croustillante ou crémeuse. De nombreux fromages se prêtent au jeu, et permettent de varier les plaisirs à l'infini. Retrouvez nos idées et infos culinaires dans notre rubrique... réservée aux fondus de fromages !

Les fromages

Quel fromage dans mon burger ?

Les fromages

Les secrets de la fondue savoyarde

Le fromage fondu

4 recettes de raclette qui changent

Les fromages

Que servir avec la raclette ?

Les fromages

5 idées pour réinventer la raclette

Créativité inspiration

Que faire avec des restes de raclette ?

Sur le pouce

Croquez Monsieur !

Les fromages

Raclette party

Les fromages

Connaissez-vous... la cancoillotte ?

Les classiques de la cuisine

La petite histoire de la tartiflette

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !