J’ai testé pour vous : le batch cooking

Batch cooking . © Olga

Publié le 12.05.2021 , mis à jour le 19.05.2021

En 2h, je cuisine pour toute la semaine ! Le batch cooking consiste à préparer tous vos plats de la semaine en un temps record et vous garantit des repas variés et équilibrés en vous libérant de la charge mentale du fameux « Qu’est-ce que l’on va manger ce soir ? ». Entre promesses et désillusions, nous vous livrons un retour d’expérience épique.

Les promesses

Toutes les mamans hyper-organisées en parlent : « Moi, je prépare tous les repas de la semaine en 2h ! C’est génial, je peux désormais passer du temps avec les enfants dès leur retour de l’école. » Si votre quotidien ressemble davantage à préparer le repas en parallèle de l’exercice de mathématique du grand et le puzzle du plus jeune, ou à préparer en moins de 5 minutes chrono une purée déshydratée accompagnée d’une tranche de jambon pour satisfaire les becs affamés qui se rebutent à manger les restes de la veille. Vous serez tenté d’expérimenter le batch cooking !

Quel rêve : gagner du temps, manger mieux et frimer devant ses copines !

Le concept est génial, on se demande pourquoi il n’a pas été inventé plus tôt. Les menus sont définis par saison, nul besoin de chercher l’inspiration pour des idées recettes et la liste de courses est déjà faite. C’est donc tout sourire que l’on enfile son tablier pour entamer la session cuisine.

Batch cooking © Olga

Au fourneau

Dimanche 17h, les enfants ont gouté et ils vous ont promis de jouer tranquillement.

Le livre ouvert et les ingrédients sur le plan de travail, c’est parti pour l’épluchage des légumes et des fruits. Econome à la main, vous avez une crampe au poignet : déjà 45 minutes que j’épluche et ce n’est pas encore fini… Après une mission recherche du doudou disparu du petit, vous avez fini la première étape en 1h10. Débutante, vous vous dites que vous serez plus rapide la semaine prochaine.

18h10 : devant votre piano de cuisine, vous êtes une cheffe !

Une soupe sur le feu, une casserole d’eau bouillante pour le quinoa et la plaque de cuisson garnie des cuisses de poulet et des légumes à rôtir. Premier problème, comment cuire toutes les préparations au four ? Il vous en faudrait 3 ! Pas de soucis, vous gérez la situation et préparer les prochaines fournées. Le grand vient négocier pour jouer à la console, vous dites « non » et après négociation, il capitule : le batch cooking vous rend forte !

19h : les inquiétudes montent

Votre petit commis écale les œufs durs. Vous n’avez pas fini de cuire toutes vos préparations car votre four est trop petit et il reste les desserts à faire… Vous prenez la décision d’abandonner les desserts, vous sortez votre collection de tupperware pour conserver les aliments. L’horreur, vous n’en avez pas assez ! Votre conjoint débarque à la rescousse, il a retrouvé un dernier rouleau de film étirable ! Le zéro déchet, ce sera pour une prochaine fois ! Il ne faut pas baisser les bras.

« Maman, j’ai faim ! »

20h10 : vaisselle terminée. Votre conjoint termine d’essuyer et de ranger les dernières poêles et casseroles tout en faisait réciter la poésie au grand. Epuisée, la moitié des cuissons au four sont faites. Vous vous demandez « Qu’est-ce que l’on va pouvoir manger ce soir ? ». La tête dans le livre, il manque une préparation à chaque recette. Reine de l’impro : vous sortez vos boîtes et les déposez sur la table et chacun se sert à sa convenance. Un yaourt, les dents et au lit !

Les apprentissages

Le bilan est risible. Il est 21h30, les dernières cuissons du four refroidissent sur le plan de travail. La vaisselle est finie et vous n’avez pas fait les desserts… Vous êtes déçue, le rêve s’est transformé en cauchemar. Au lieu de profiter d’un dimanche tranquille avec vos enfants, vous vous êtes affairées en cuisine et vous rendez compte que les promesses sont loin d’être tenues.

Vous rangez le livre au côté des autres livres de cuisine (que vous n’ouvrez jamais) et vous vous promettez de ne plus être aussi exigeante envers vous ! Finalement votre routine a du bon : réfléchir à un menu pouvant varier selon les envies, les saisons et le plus équilibré possible et rédiger une liste de course pour ne rien oublier.

Et pourquoi pas, dimanche prochain, préparer quelques recettes avec les enfants pour anticiper la semaine chargée et partager un moment convivial.

À lire sur Lait’quilibre

Comment gérer les repas quotidiens post-confinement

À lire sur Lait’quilibre

Repas de crêpes, repas de fête

Comportements alimentaires

Des effets du confinement sur la santé de nos enfants ?

Diversification alimentaire

Les bonnes raisons de vous lancer dans la DME

Alimentation des enfants et adolescents

Nouvelles recommandations pour l’alimentation de nos enfants