Petits budgets

Repas de fêtes : 7 astuces pour un réveillon petit budget

Mandarines recouvertes de chocolat et pistaches. © iuliia_n

Publié le 18.12.2019

Les fêtes de fin d’année riment souvent avec insouciance et plaisir de recevoir. Mais quand le budget manque, ces moments de convivialité peuvent se teinter d’inquiétudes : découvrez 7 idées pour concocter un repas festif qui sorte de l’ordinaire, sans vous ruiner.

Astuce n° 1 : anticipez les préparatifs de réveillon

Pour ne pas être pris au dépourvu une fois le réveillon venu, élaborez le menu le plus tôt possible. Préparez une liste avec des options et adaptez au fur et à mesure en fonction du temps, de l’aide et du budget disponibles.

Côté courses, évitez le rush (et les prix élevés) des achats de dernière minute en guettant les bonnes affaires et promotions proposées dans les grandes surfaces tout au long de l’année.

Astuce n° 2 : puisez l’inspiration auprès des foodies

Le web regorge de sites, blogs, applications… truffés d’astuces et recettes. Allez faire un tour sur Instagram ou Pinterest, laissez-vous guider par Marmiton ou 750 g, misez sur les chaînes YouTube des influenceurs culinaires…

Au-delà d’un menu de réveillon pas cher, vous y dénicherez des inspirations bluffantes pour décorer votre table de fête : des idées déco DIY que vous pouvez d’ailleurs préparer avec les enfants durant le mois de décembre.

Mère et fille préparant des cookies

Astuce n° 3 : valorisez les bouchées gourmandes à l’apéritif et au dessert

Pour acheter juste ce qu’il faut, ajustez les proportions au nombre de convives. Vous pensez pouvoir vous offrir un petit extra, mais craignez de ne pas avoir la quantité suffisante ?

Rusez en proposant ces mets de choix à l’apéritif, en version bouchées gourmandes : toasts de pain d’épice et foie gras ou mousse de canard, barquette d’endives au fromage frais et à la truite fumée, brochettes de dés de fromage, mini blinis (faits maison ou non) surmontés de lamelles de saumon fumé…

Pour un « effet waouh », jetez un œil aux présentations dans les catalogues : parfois, ce que l’on y voit est plus simple à préparer qu’il n’y paraît ! Pour pallier l’achat des emblématiques toasts ronds, vous pouvez faire illusion en découpant des tranches de pain avec des emporte-pièces (étoile, sapin…) ou un verre pour simuler des boules de Noël.

blinis saumon fumés et crème ciboulette
blinis saumon fumés et crème ciboulette © Jérôme Rommé

Et en fin de repas ? Place à une farandole de desserts miniatures : verrines de mousse aux 3 chocolats, salade d’agrumes, coupes marron-fromage blanc et crème fraîche avec du sucre vanillé…

Astuce n° 4 : mettez la main à la pâte pour des plats petit budget

Durant les fêtes de fin d’année — comme toute l’année d’ailleurs ! —, pour dépenser moins et manger sainement, il est pertinent d’éviter d’acheter exclusivement tout fait… et d’oser se lancer en cuisine sans pour autant devenir un « top chef » ou le « meilleur pâtissier » de la famille.

Si la pâte à pizza est assez facile à faire, inutile de tenter la pâte feuilletée. Achetez-la sans scrupule en vérifiant qu’elle est pur beurre. Et si le cœur vous en dit, à vous les amuse-gueules faits maison ! Vous pouvez trouver maintes idées pour un menu chic et pas cher et proposer par exemple une blanquette de la mer.

Au moment du fromage, jouez sur l’effet de surprise d’un brie farci (noix, fruits secs…). Et pour la bûche, vous pouvez réaliser « votre » version inédite avec un biscuit roulé, agrémenté du parfum de votre choix (chocolat, café, fruits…) et d’une décoration signée à 2 ou plusieurs mains si les enfants s’y mettent !

Et pourquoi pas une variante façon charlotte qui, après démoulage, surprendra par sa belle forme d’igloo ? Pour cela, réunissez des biscuits à la cuillère, de l’ananas en conserve et du fromage blanc fouetté avec du sucre vanillé. Côté finitions, découvrez la facilité d’un saupoudrage de crème fouettée sucrée, surmontée d’un peu de noix de coco ou bien d’un audacieux échafaudage de chamallows !

Astuce n° 5 : mutualisez les idées, plats et ustensiles pour des préparatifs encore moins chers

Le jour J, invitez vos proches à se retrouver en cuisine pour la préparation du repas de fête. Une manière de mutualiser les ressources, et les idées ! Et ainsi, d’utiliser un torchon à la place d’une plaque spéciale pour rouler la bûche, et de recourir à un sachet de congélation découpé sur un angle en guise de poche à douille.

C’est aussi le moment de partager l’appareil à croque-monsieur ou la sorbetière qui dorment dans le placard de votre belle-sœur. L’occasion de faire de mini croque-monsieurs fondants (1 grand coupé en 4) au jambon ou fromage ail et fines herbes, et pour accompagner les mignardises du dessert, un sorbet citron simplissime et délicieux.

En bonus, vous partagez un temps de convivialité « avant » le début officiel du réveillon !

Astuce n° 6 : partagez les dépenses via un menu de fête collaboratif

Pourquoi ne pas prolonger l’aspect participatif en partageant les préparatifs (et le budget) avec vos proches ? Suggérez le modèle convivial de « l’auberge espagnole » où chacun amène un plat et valorise ainsi sa « spécialité du chef ».

Si certains ne se sentent pas de cuisiner, proposez de convenir en amont d’un budget de réveillon que vous souhaitez ne pas dépasser et établissez ensuite le menu ensemble.

Cela permet à chacun de donner son avis, ses préférences et de mettre à disposition ces menus trésors dont regorgent nos cuisines : les champignons et châtaignes ramassés en forêt et congelés à l’automne viendront agrémenter les cuisses de volaille, la vanille et le rhum parfumeront la bûche…

Astuce n° 7 : cassez les codes du réveillon avec un repas à thème !

Du jambon cuit et des agrumes pour changer de la dinde farcie
Du jambon cuit et des agrumes pour changer de la dinde farcie © Brent Hofacker

Vous pouvez drastiquement réduire le coût des plats de fêtes en faisant l’impasse sur les mets traditionnels, au profit de repas thématiques.

Lancez l’idée d’un réveillon autour d’un pays (USA, Angleterre, Russie, Suède ?), d’une région (avec un ou deux mets emblématiques d’un Noël à Lyon), d’un thème ou même d’une couleur (blanc) et vous court-circuitez ainsi l’attente de mets onéreux pour surprendre avec des plats à prix abordable.

Malin, gourmand, et original !

Tout savoir sur

Petits budgets

Petits budgets

Cuisiner malin : peser sans balance

Petits budgets

Cuisiner en solo : 5 astuces pour varier les repas !

Idées cadeaux

Petits budgets

DIY 2020 : Des cadeaux gourmands maison

La santé

Déconfinement : bien manger pour stimuler ses défenses immunitaires

Alimentation des mamans

Covid-19 : les mères peuvent allaiter en toute sécurité

Bien vieillir

Comment aider à distance des proches âgés qui perdent l’appétit ?