5 astuces pour équilibrer bons repas et petit budget

Publié le 09.11.2018 , mis à jour le 26.04.2019

Manger bien et sainement avec un petit budget, c'est possible grâce aux produits de base qui allient petits prix, plaisir et équilibre alimentaire.

Manger bien et sainement avec un petit budget relève parfois d’une équation difficile. Pour vous aider à optimiser vos courses sans rogner sur l’équilibre alimentaire de vos repas, les produits de base se conjuguent à une attitude anti-gaspi.

Découvrez 5 astuces pour faire rimer recettes économiques et plaisir en cuisine !

 
1. Je valorise les céréales et la crèmerie, toujours accessibles
Pourquoi ne pas mettre les flocons d’avoine ou d’épeautre aux menus de vos petits-déjeuners ? Cuits ou crus, ces aliments (presque) impérissables vous aident à tenir jusqu’à l’heure du déjeuner sans fringale, donc sans en-cas cher, gras ou sucré évitable.   

Pourquoi ne pas les glisser dans un yaourt ou un bol de lait ? Le lait compte parmi les produits bon marché et s’invite en tête du classement des aliments aux nombreuses qualités nutritionnelles. Il est suivi de près par les fromages à pâte cuite, le fromage blanc et les yaourts1.  
2. J’équilibre facilement mes menus et repas sur le pouce
Sources de calcium et protéines1, les fromages nous aident à équilibrer en un seul geste les mets les plus simples, tels qu’un sandwich ou une salade mangée sur le pouce.

À l’instar des préparations crémeuses à base de légumes secs bon marché (mousse de lentille corail, houmous, etc.), ils peuvent aussi se substituer temporairement à la viande dans le cas d’un budget serré.

 
3. Je profite de la belle diversité des produits de saison
Pour éviter l’impression de toujours manger la même chose, privilégiez les fruits et légumes de saison, gages de fraîcheur, vitamines et variété de saveurs, textures. Et les plus goûteux sont souvent les moins coûteux !

Un exemple : le chou vert ou blanc. Testez-le émincé en salade accompagné de fenouil et d’un yaourt nature assaisonné, blanchi à la poêle et nappé d’une sauce blanche fromagère. Ou encore cuit effeuillé dans un court bouillon parfumé…

La saisonnalité concerne aussi certains produits laitiers : les fromages à pâte persillée comme la fourme d’Ambert sont les stars de vos plats d’automne petit budget.
4. Je réduis le gaspillage en cuisine
Votre cuisine est déjà une mine d’astuces anti-gaspi, mais savez-vous que l’art d’accommoder les restes est aussi affaire de présentation ? Glissez votre restant de légumes dans un ramequin ou un petit plat au gabarit adapté : il s’y affiche bien plus appétissant que dans un grand plat arborant des résidus de sauce séchée.

La quantité ne suffit pas pour un 2e service ? Disposez vos restes qui viendront se mélanger à un reliquat de fromage râpé et de crème fraîche pour agrémenter vos quiches, gratins et soupes. Pensez aussi à la congélation pour vos surplus de fromages, yaourt et lait !
5. Je cuisine des plats pas chers, gourmands… mais pas chronophages !
Les viandes à mijoter sont souvent bien moins chères que les morceaux à griller. Haricot de mouton, bœuf bourguignon, blanquette de veau se préparent avec des viandes bon marché et des ingrédients accessibles.

Côté accompagnement, pensez aux produits laitiers peu chers et à la base d’incontournables purées de légumes, flans de carottes à la crème et cakes salés : vite faits, bien faits !  

 

D’ailleurs, avez-vous pensé à jeter un œil du côté des légumes anciens?? Panais, cardons, pâtissons sont parfaits pour offrir de la nouveauté en cuisine, à petit prix !

 

French Ciqual 2016

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !