Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

En route pour le titre de Meilleur Ouvrier de France fromager !

La crème des fromagers s’est retrouvée à Rungis le 20 octobre dernier pour les épreuves de qualification.

MOF-2014B

MOF-2014-vitrineRares sont les fromagers qui peuvent afficher sur leur vitrine le célèbre titre de « Meilleur Ouvrier de France », que l’on connaît aussi sous son petit acronyme « MOF ». En effet, pour décrocher le sésame, le parcours est particulièrement long et difficile. Retour sur la phase qualificative qui vient tout juste de se terminer.

Un concours prestigieux 

Depuis 1924, le concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » récompense l’excellence professionnelle et les savoir-faire français dans de nombreux métiers. Les meilleurs candidats se voient remettre un diplôme d’État de niveau III (équivalent Bac + 2) délivré par le ministre de l’Éducation nationale, et surtout le titre de « MOF » (Meilleur Ouvrier de France), symbolisé par l’illustre médaille tricolore. La 25e édition, qui a commencé en 2013 avec les inscriptions, se terminera entre janvier et avril 2015 avec les épreuves finales et l’attribution des titres. Entre temps se déroulent les qualifications, premier pas vers la consécration. Or, c’est à Rungis, le 20 octobre dernier, que se sont tenues les épreuves de la classe « Fromager ».

Les gammes du crémier-fromager

Devant un jury composé de professionnels de la filière, parmi lesquels de nombreux MOF (Laetitia Gaborit, Bernard Mure Ravaud, Didier Lassagne, François Bourgon… ), les 26 candidats ont passé 6 épreuves sur une durée de 4 h 45 : un véritable marathon ! Trois d’entre elles ont permis aux compétiteurs de montrer l’étendue de leur culture laitière et fromagère : évaluation gustative de fromages, identification de fromages par dégustation, épreuve écrite de connaissances (technologie fromagère, culture et histoire, terroirs, production MOF-2014-jurylaitière, AOP, affinage et gestion des caves, législation…).

Les fromagers en pleine action

Deux autres épreuves, organisées pour la première fois, ont ancré le concours dans la quotidienneté du métier de fromager. La première consistait à réaliser en deux heures une vitrine commerciale attractive et pratique, mettant en scène 33 produits laitiers, dans le respect des réglementations (hygiène, étiquetage…). Autre épreuve innovante : l’oral de vente-conseil de fromages et de produits laitiers auprès d’un client fictif exigeant, avec comme support la vitrine réalisée précédemment. Les candidats se sont enfin lancés dans une préparation culinaire à base de produits laitiers, en direct, à partir d’ingrédients et d’ustensiles imposés dans une « boîte mystère » commune à chaque candidat : l’occasion, pour chacun d’entre eux, de montrer leur professionnalisme et leur créativité. Les résultats seront connus dans trois semaines et seuls les meilleurs pourront concourir en finale. Rendez-vous en 2015 !

Crédit photos : Xavier Nicostrate.

Plus d'articles

Mots clés