Les bébés

Quels fromages pour les bébés ?

Publié le 09.01.2018 , mis à jour le 05.06.2019

Quels sont les fromages à privilégier selon l’âge du bébé et sous quelle forme lui en proposer ?

Le fromage a une place privilégiée dans l’alimentation des Français, et il est naturel de l’intégrer dès la diversification alimentaire.

Des fromages pour tous les âges

 

  • Vers 6 mois, au moment de la diversification alimentaire, le bébé peut goûter des fromages doux, onctueux et fondants comme les fromages frais, les petits suisses ou la faisselle. Inutile d’y ajouter du sucre et des arômes, bébé doit apprendre à découvrir le goût des aliments natures.
  • Vers 8 mois, on varie les goûts et les textures : du râpé d’emmental bien fondu dans une purée, une lichette de crème de gruyère sur des pâtes ou dans une soupe, des morceaux de brousse… et pourquoi pas un peu de bleu à porter en bouche (très souvent, les bébés aiment les fromages de caractère !) ou un petit morceau de fromage à pâte molle (comme le camembert) facile à manger.
  • A partir d’1 an, les dents sont là ! On peut lui faire découvrir toutes les textures de fromage. Le tout-petit appréciera quelques lamelles fines de fromages à pâte pressée cuite, comme le comté ou l’abondance, qui ont des arômes fruités et gourmands. Ne pas hésiter non plus à continuer à titiller ses papilles avec des fromages forts en goût : un bon fromage à croûte lavée comme le munster ou le maroilles ne fait pas peur aux bébés. On pense également au goûter, qui peut être l’occasion de manger une tartine avec du fromage fondu, ou un petit fromage blanc pour remplacer le biberon.

 

Quelques précautions à prendre avec les fromages au lait cru.

 

Les fromages au lait cru (de même que le lait cru) ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants * et dans tous les cas, il faut ôter les croûtes. Les autorités sanitaires rappellent que par précaution le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants ; il faut préférer les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, etc.), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé.

La même recommandation vaut pour les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées. Une précaution concernant également les quantités : il est important de suivre les recommandations du Programme National Nutrition Santé et de maintenir au moins 500 ml d’apport sous forme de lait liquide dès la diversification en plus des produits laitiers introduits quotidiennement.

Tout savoir sur

Les bébés

Lait des bébés

Quel lait pour mon bébé ?

Les bébés

Diversification alimentaire de bébé : les nouvelles recommandations européennes

Bébé mange !

Lait à l'école : une initiation au bien manger pour les enfants et les adolescents

En Asie, ostéoporose et fractures augmentent avec l'espérance de vie

« Bien manger, c'est du bon sens »