Crème

Crème AOP d’Isigny

Œil : belle teinte ivoire

Texture : fine, rondeur en bouche

La crème AOP d’Isigny révèle un goût légèrement noisetté.
La zone d’Appellation du beurre et de la crème d’Isigny épouse les pourtours de la baie des Veys. Idéalement située à proximité de la mer, irriguée par cinq rivières, cette région qui offre des herbages très riches permet aux vaches de produire un lait qui donne au beurre et à la crème d’Isigny leur onctuosité et leur parfum incomparables.

Lorsque le lait repose à température ambiante pendant 24 heures, la crème (plus légère) remonte naturellement à la surface. L’écrémage a été révolutionné au XIXe siècle par l’apparition des premières écrémeuses centrifugeuses. Soumettant le lait à une forte rotation, l’appareil répartit vers l’extérieur le lait écrémé et vers l’intérieur la crème. Une fois collectée, la crème est ensemencée en ferments lactiques sélectionnés et laissée entre 16 et 18 heures à une température de 18 à 22 °C. Le temps pour elle, d’affirmer ses notes acidulées caractéristiques, d’affiner sa texture et sa rondeur en bouche, et de s’habiller de sa teinte ivoire si particulière. La crème d’Isigny AOP contient un minimum de 35% de matière grasse…;et très régulièrement 40%.

Production en 2013 : 4 459 tonnes.

Pour en savoir plus :

http://isigny-aop.com/

 

Découvrir le beurre AOP d’Isigny : /produit-laitier/beurre-aop-d-isigny

À la une

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !