Hygiène de vie

Rythme de vie post-confinement : objectif rentrée

On ne va pas en faire un fromage

Par On ne va pas en faire un fromage Etre parent, un jeu d'enfant!?

Parent and pupils of primary school are going hand in hand. Man and girls with backpacks behind backs. Beginning of lessons. First day of fall.

Publié le 07.07.2020 , mis à jour le 05.08.2020

Pour bon nombre d’entre nous, le confinement lié au coronavirus a perturbé nos habitudes et modifié nos rythmes de vie. Une période déroutante aussi pour les enfants, qui voient les grandes vacances lui succéder immédiatement.

Aussi, pourquoi ne pas profiter des deux mois d’été qui arrivent, pour retrouver des réflexes qui assureront un retour à l’école serein dès septembre ? Pour ce faire, 3 éléments peuvent notamment être pris en compte.

Redécouvrir les apports d’un rythme de vie adapté

Le triptyque « alimentation, activité physique, sommeil » est la clé d’un bon rythme de vie. Or ce sont précisément ces trois éléments qui ont été bousculés durant le confinement.

 

Saviez-vous qu’ils influencent directement le développement physique, les capacités cognitives et le moral de nos enfants ? Arrêtons-nous quelques instants pour comprendre les liens entre eux.

 

1. Retrouver le goût du petit déjeuner

Le petit déjeuner fait figure de moment clé de la journée : il vient rompre le jeûne de la nuit, comme son nom l’indique. Dans le rush de l’année scolaire, les enfants n’ont pas toujours le temps, ou n’ont pas faim directement après le réveil.

 

Profitez de l’été pour retrouver le goût du petit déjeuner ! D’autant qu’il peut s’adapter à toutes les envies. Sucré avec le traditionnel tartines-beurre-confiture, salé dans sa version anglaise (œufs, bacon, pommes de terre ou haricots), ou un mix sucré-salé comme aux États-Unis (œufs brouillés, pancakes)… N’oubliez pas la boisson saine (eau, lait, thé) et le fruit de saison, et à partir de là, faites-vous plaisir !

 

(Re)Prises durant l’été, ces habitudes trouveront naturellement une continuité à la rentrée scolaire. À tester d’autant plus auprès des ados, souvent prompts à zapper ce premier repas de la journée pour cause de grasse matinée ! Les lève-tard peuvent d’ailleurs y trouver leur compte : proposez-leur de « bruncher » en combinant boisson chaude ou jus de fruits frais avec grillades et salades.

 

Toasts fromage grillé consommé par des enfants

2. Miser sur les repas pour cadencer les journées

Les repas séquencent naturellement nos journées quand ils sont pris à horaires réguliers. Au nombre de 4 pour les enfants (petit déjeuner, déjeuner, goûter, dîner), ils constituent un bon moyen d’établir un rythme de vie harmonieux. Par ailleurs, la qualité et la diversité des aliments que nous consommons influent aussi sur nos rythmes de vie, comme sur notre équilibre psychique via la notion de plaisir.

 

Cet été, pas question de faire l’impasse donc sur les glaces ou les barbecues qui font partie des plaisirs de vacances ! Mais on peut augmenter l’apport en fruits frais et légumes de saison colorés pour contrebalancer ces plaisirs occasionnels.

 

Misez sur le ludique : les carottes ou concombres en bâtonnets à tremper dans une sauce au yaourt ou les radis à la croque au sel remplacent avantageusement les chips et les cacahuètes lors de l’apéritif, et ne coupent pas l’appétit en vue du repas qui suit. Les circuits de produits frais et locaux ont retrouvé leur rythme de croisière, l’occasion de se régaler en famille, chez soi ou lors de visites chez les producteurs locaux.

 

3. Être actif dès le matin, comme à l’école

Autre facteur clé d’un rythme de vie équilibré : l’activité physique. Durant le confinement, cette dernière a souvent été amoindrie, au profit d’un temps d’écran supérieur alloué aux enfants.

 

En ce début d’été et de poursuite de déconfinement, pourquoi ne pas mettre à profit le retour progressif à la normale pour proposer des alternatives aux dessins animés et réseaux sociaux ?

 

Redonner aux enfants le goût de bouger et des jeux extérieurs peut passer par un programme d’activités à faire le matin, à la fraîche. À l’école, on demande aux enfants d’être actifs tôt dans la journée, c’est donc une habitude dont ils tireront les bénéfices en septembre.

 

Pas question pour autant d’imposer aux enfants un rythme militaire tout l’été : cette saison reste un temps de repos et de détente pour toute la famille. L’idée est d’y aller progressivement pour respecter le rythme biologique de chacun et tendre, en douceur, vers un rythme de vie proche de celui appliqué en période scolaire.

 

🎧 Podcasts "On va pas en faire un fromage" (saison 2)

Découvrez sur Chérie FM, l'épisode n°2 sur le sommeil et l'alimentation animé par Emilie Albertini, avec Hélène chantereau, diététicienne-nutritionniste et Eve alias @Minireyve

Ecouter le podcast

À lire sur Lait’quilibre

Comment gérer les repas quotidiens post-confinement

À lire sur Lait’quilibre

Déconfinement : bien manger pour stimuler ses défenses immunitaires

À lire sur Lait’quilibre

« Après un mois et demi de confinement… j’ai envie de fantaisie ! »

Tout savoir sur

Hygiène de vie

En famille

Pique-niques d’été : 5 astuces pour bien s’organiser

Être parents

5 clés pour favoriser le sommeil des enfants

C'est pratique !

Hygiène de vie

Congeler pour économiser du temps et de l’argent

Hygiène de vie

Après les courses, comment ranger ses produits en cuisine ?

La santé

Plus de yaourts, moins de caries !

Hygiène de vie

Votre réfrigérateur est-il bien rangé ?

La santé

Troubles digestifs : mieux les comprendre pour mieux les soulager

En famille

Pique-niques d’été : 5 astuces pour bien s’organiser

Hydratation

Fortes chaleurs et hydratation : les bons réflexes en cet été atypique