Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !

Publié le 25.01.2019 , mis à jour le 26.04.2019

Fondue, raclette, diots, crozets, sabayon au génépi, vacherin... Sélection de spécialités régionales à base de fromage pour votre semaine de ski.

La neige a recouvert les sommets alpins. Votre semaine de ski se profile à l’horizon, et vous songez déjà aux délices culinaires locaux que vous partagerez dans votre chalet ou resto d’altitude préféré… Pour ce séjour 100% sport, hissez les plats réconfortants en tête de vos menus glisse !
Jour 1 : samedi, une fondue et au lit
L’objectif de ce premier repas ? Vous couler dans l’ambiance…

Une fois les clés récupérées, le matériel loué, les forfaits répartis… Vous foncez chez le fromager pour faire le plein d’abondance, de beaufort et d’emmental. Il ne reste plus qu’à trouver un beau caquelon pour faire fondre le tout (avec le vin blanc, l’ail et le kirsch !).

Bon plan : les fromagers des stations en prêtent ou en louent, à la demande, pour les mordus de fondue
Jour 2 : dimanche, croziflette… la revanche !
autour d’une croziflette, la version revisitée de la célèbre tartiflette au reblochon, où l’on remplace les pommes de terre par de délicieuses petites pâtes savoyardes carrées : les crozets.
Jour 3 : lundi, goûter de mousseline au génépi 
On retrouve ses sensations sur les pistes et ses bonnes habitudes. Petite halte au bar d’altitude pour un encas montagnard : la mousseline de génépi.

Du sabayon, de la chantilly, quelques gouttes de cette fameuse liqueur, et c’est reparti.
Jour 4 : mardi, des diots en feuilletés ou gratinés, ça vous dit ?
Les délicieux fromages d’altitude se cachent même là où on les attend le moins : comme dans la charcuterie ! Saisissez l’occasion de découvrir cet autre versant de la gastronomie de montagne et conviez ce soir à votre table, des diots au beaufort de la fruitière du coin. En feuilletés (ou gratinés) s’il vous plaît !

À servir avec quelques feuilles de salade, pour un peu de légèreté…
Jour 5 : mercredi, tourte des Pyrénées pour les petits
Après plusieurs jours sur les pistes, un goûter réconfortant s’impose. Vient alors l’heure du choix, en ce milieu de semaine où on allège un peu les menus : chocolat chaud ou tourte des Pyrénées (toujours bien beurrée !) ?

Aussi fondants que généreux, les deux redonnent de l’enthousiasme aux petits et grands skieurs, snowboardeurs et autres riders de luge.
Jour 6 : jeudi, c’est raclette party !
Chacun skie à son rythme et sur les pistes adaptées à son niveau… Mais en soirée, tout le monde se retrouve autour du repas convivial par excellence : la raclette, dans sa version traditionnelle ou revisitée (agrémentée d’oignons confits, de fruits secs, etc.).

 

Là aussi, sollicitez les fromagers locaux pour louer ou emprunter des appareils adaptés, et surtout vous glisser leurs secrets d’une raclette mémorable.
Jour 7 : vendredi, un Vacherin rôti avant le repli…
Le dernier soir, pas question de salir la cuisine. Le temps de boucler vos valises, glissez rapidement dans le four un Vacherin arrosé de vin de Savoie, et entouré de pommes de terre, de jambon de montagne ou d’une déclinaison (potimarron, panais, etc.).

 

3 minutes de préparation, 20 minutes de cuisson, très peu de vaisselle, et un dernier bel hommage aux fromages de montagne avant le retour dans la vallée…

 

Une fois à la maison, conservez le goût des vacances en inscrivant à vos menus du soir, d’étonnantes (et tendance !) soupes au fromage : dés, lamelles, copeaux, crème… et les fromages revisitent les potages !

Le lait

J'ai testé les flans... avec Stéphane Glacier

Made in France

Street food

Le croque Made in France

Fait-maison

Le lait concentré, un allié culinaire hors pair !