Equilibre vie privée, vie professionnelle

Retour au travail : les lunch boxes s’invitent à la pause de midi

. © fahrwasser

Publié le 20.06.2020

Dans cette nouvelle phase de déconfinement, nombre de salariés ont retrouvé le chemin du bureau, et parfois celui de la cantine ou du restaurant de quartier. Mais certains ont aussi redécouvert les atouts du « déjeuner à emporter » ! Découvrez 7 apports des lunch boxes en cette période de transition, pour toute la famille.

Manger au bureau en période de Covid-19 : des habitudes à reconstruire

Avec la poursuite du déconfinement, l’activité en présentiel a peu à peu repris dans les entreprises – et avec elle, les services de restauration. Les cantines ont repensé leur service (menus simplifiés, plateau-repas tout prêt ou service à l’assiette) et les restaurants, ajusté leur formule (plats à emporter, livraisons, accueil en terrasse, en salle, etc.).

 

Mais une autre habitude a émergé : celle des boites déjeuner. Avec le retour des beaux jours, on a pu les voir fleurir dans les parcs publics à la pause de midi, les toits-terrasses de bureaux et salles de pause en entreprise. Il semble en effet que la lunch box possède de précieux atouts pratiques, économiques et gustatifs en cette période de retour au travail ou à l’école.

 

1. Ma lunch box, mes produits

Parce qu’elle accueille vos mets faits maison, votre boîte à déjeuner est l’occasion de profiter d’un repas sur mesure, rien que pour vous. Choisissez le bon contenant, ni trop petit, ni trop grand ou lourd. Vous y combinez en un tour de main, les produits de saison qui vous font envie, en pensant à prendre en plus un laitage et/ou un fruit, un carré de chocolat pour le café si vous ne les avez pas déjà glissés dans votre boîte.

 

2. Ma boîte déjeuner pour un repas zéro déchet

Le confinement vous a inspiré des changements environnementaux à initier dans votre mode de vie ? La lunch box est une belle occasion de réduire vos déchets quotidiens : une boite hermétique réutilisable, un bocal en verre, des couverts en métal, votre gourde et une serviette en tissu — vous voilà paré !

 

3. Préparer ma box : facile avec la cuisine d’accommodation

Après 2 mois passés à cuisiner durant le confinement, vous n’avez pas envie d’ajouter un repas à votre to-do du soir ? Déjouez les idées reçues : préparer sa lunch box le matin relève d’une simple combinaison d’aliments bruts et prêts à l’emploi – tomates cerises, maïs, thon, poulet froid, fromages, fruits entiers, etc- avec des accompagnements à préparer en quelques minutes comme de la semoule de couscous avec une noix de beurre.

 

L’opportunité de maintenir les bonnes résolutions alimentaires prises en confinement ou de rectifier vos apports nutritionnels pour perdre les kilos dus au manque d’activité physique. A vous les repas variés et les desserts 0 culpabilité!

 

D’ailleurs le simple fait d’opter pour une bento compartimentée plutôt que d’utiliser une boîte XL se révèlera déjà efficace pour réduire les apports et ceci sans frustration. Pour bien faire, vérifiez au moins une fois, les quantités en dressant le contenu de votre boîte repas dans une assiette habituelle. Vous verrez ainsi si vos habitudes sont respectées et s’il est nécessaire de réadapter les quantités ou les proportions (féculents, légumes, protéines).

 

Et quand le temps presse, ne culpabilisez pas : glissez une boite de sardines ou de maquereaux, un bocal ou une boîte de légumes (haricots verts, ratatouille..;), une compote et un fromage blanc dans votre sac.

 

4. Mon déj anti-gaspi, à petit prix

La lunch box est aussi un moyen très simple de valoriser les restes d’un repas, comme ces produits frais que l’on n’aurait pas forcément emportés. Ainsi, votre reliquat de gratin de légumes se mêle à une poignée de quinoa, le reste de pain sec se fait bruschetta gourmande tandis que cette pêche trop mûre devient une compotée qui viendra délicieusement sucrer votre yaourt nature.

 

5. Des idées anti-routine pour mon déjeuner nomade

Il est facile d’éviter la monotonie en glissant mini-sandwichs, tortillas, rouleaux de printemps, brochettes ou autre mets à déguster avec les mains. Le bocal en verre accueille vos salades à shaker et vos soupes froides. Quant à la formule bento, elle ajoute une note de gaité à un repas solo, pris à distance de vos collègues.

 

6. La lunch box des élèves, distincte du pique-nique

Certains enfants ont aussi eu recours à la boîte déjeuner : mais ce repas froid pris dans la cour de l’école ne doit pas ressembler au pique-nique d’une sortie festive. La lunch box de votre enfant doit permettre de couvrir ses besoins nutritionnels et contenir des proportions adaptées à son appétit. Elle peut se démarquer par ses mets faciles à manger, attrayants par leurs formes et couleurs (sticks de légumes) et variés d’un jour à l’autre.

 

Pourquoi ne pas la préparer avec votre enfant, ou lui faire « une box surprise » qui suscitera curiosité et appétit ?

 

7. La boîte déjeuner des ados : mission séduction

Pour les adolescents, la tentation peut être grande de rejoindre, en groupe, le drive des points de restauration ou la terrasse d’un fast food. Pour inciter votre ado à ouvrir sa box, il est possible de jouer sur sa forme — avec un modèle à 3 étages — ou d’y glisser des plats incitatifs et équilibrés, de type mini burgers, wraps, crackers ou yaourt à boire ? Surtout, on n’oublie pas le généreux morceau de pain et un fruit — toujours appréciés pour combler un petit creux résiduel — ainsi que l’incontournable gourde d’eau.

 

Votre box est prête ? Glissez-la dans un sac isotherme pour la maintenir au frais le temps de votre trajet, avant de la retrouver à midi, pour une pause ressourçante, en solo ou entre collègues, en intérieur ou sous le soleil… Bon appétit !

À lire sur

Les meilleures idées de la boîte déjeuner

À lire sur Milk Planet

Mieux conserver les produits laitiers quand il fait chaud

À lire sur Oh My Milk

Best of recettes nomades !

Tout savoir sur

Equilibre vie privée, vie professionnelle

Avez-vous déjà remarqué à quel point la frontière entre vie privée et vie professionnelle est fragile ? Dans notre rubrique, vous pouvez découvrir comment préserver du temps et une alimentation équilibrée même en période de rush, et quels aliments privilégier lors des périodes de grosse fatigue.

Le bien-être

Mieux manger quand on est fatigué

Equilibre vie privée, vie professionnelle

Préservez le temps du repas

C'est pratique !

Hygiène de vie

Congeler pour économiser du temps et de l’argent

Astuce de parents

En famille

Comment gérer les repas quotidiens post-confinement

Petits budgets

Congeler, c’est futé