A la une

derniers articles
  • 18-01
    Le pain perdu roulé, oh la bonne idée !

    Chaud, moelleux, croustillant, gourmand… : hmmm, on en veut !

  • 16-01
    Que manger quand on allaite ?

    De tout… ou presque.

  • 13-01
    Les bons accords entre vins blancs et fromages

    Des secs aux mutés, en passant par les moelleux et les liquoreux, nos meilleures idées de mariages entre vins blancs et fromages.

  • 11-01
    Question pas bête : qu’est-ce que le tank à lait ?

    Une cuve indispensable pour conserver le lait cru dans les fermes laitières.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Des fromages et des épices : miam, la bonne idée !

Nos suggestions pour les marier.

Fromages-et-épices-B

Fromages-et-épicesLes fromages sont décidément faciles à vivre : ils se dégustent simplement tels quels ou avec un morceau de pain, mais aiment aussi la compagnie de toutes sortes de boissons (vins, champagnes, cidres, bières, thés…) et ornements (confitures et chutneys, fruits séchés…). Pour jouer la carte de l’exotisme et des sensations fortes, les épices ont tout bon !

Comment les marier ?

  • Avec les fromages épicés : pour les envies pressées, les épices entrent directement dans la fabrication de certains fromages. Munster, raclette ou cancoillotte au cumin, fromage frais aromatisé au poivre, cubes apéritifs au paprika, dauphin à l’estragon, poivre et clous de girofle, gaperon fermier à l’ail frais et au poivre, boulette d’Avesne affinée aux épices puis roulée dans du rocou ou du paprika, baiser de feu aux herbes et aux épices… : il y en a pour tous les goûts et toutes les occasions !
  • Autour du plateau : pour une expérience gustative amusante à partager en famille ou entre amis, lancez une dégustation « fromages en habit de fête » à l’occasion des fêtes de fin d’année par exemple. Disposez des petits ramequins remplis d’épices et d’aromates autour du plateau de fromages (poivre concassé, paprika, noix muscade râpée, piment d’Espelette, curcuma, curry, graines de cumin et de fenouil, herbes de Provence…). Faites vos tests et déterminez les mariages les plus harmonieux.
  • Avec des pains aux épices : le pain au cumin révèle le caractère des pâtes molles à croûte lavée (époisses, munster, maroilles…), tandis qu’un gouda ou une mimolette bien affinés apprécient la compagnie du pain noir « pumpernickel » au délicat parfum réglissé. Autre valeur sûre : le pain d’épices, qui contrebalance la force des fromages de caractère (pâtes persillées, camembert de Normandie, mont d’or…), qu’il soit grillé façon toast ou coupé en cubes pour remplacer les traditionnels croûtons.
  • Grâce à des accompagnements épicés : piochez dans les chutneys de fruits à décliner en fonction des fromages, préparez des poires au vin et aux épices pour escorter un fromage bleu ou taillez des rubans de carottes à faire mariner avec du cumin pour sublimer un munster, comme le suggère le MOF François Robin.
  • Dans des chapelures parfumées : rien de tel que les épices pour aromatiser vos chapelures maison ! Celles-ci servent à paner des fromages entiers ou coupés en morceaux ou encore des croquettes, ou bien à enrober des petits roulés apéritifs ou des sucettes de fromage. Petite astuce : ça marche aussi avec des spéculoos réduits en miettes, qui apportent à la fois la chaleur et des épices et la douceur du biscuit.
  • Dans la cuisine quotidienne : la plupart des recettes au fromage peuvent être relevées avec des épices, en gardant la main légère pour ne pas écraser les autres saveurs. Sauce au fromage blanc pour napper les salades ou tremper des bâtonnets de légumes, soupes, tartes, chaussons, bricks et samoussas, soufflés, fajitas, burritos et enchiladas… : faites vos mélanges et venez partager vos plus belles réussites !

Crédit photo : A. Beauvais – S.Thommeret / CERCLES CULINAIRES DE FRANCE. 

Plus d'articles

Mots clés