Entrainement et nutrition

Danse : quelle nutrition pour un(e) danseur(se) ?

Amandine Albisson et Audric Bezard pour Le Lac des cygnes. ©Svetlana Loboff

Publié le 05.11.2020

Médecin de la Danse à l’Opéra national de Paris, Xavière Barreau s’est entretenue avec Milk & Move pour évoquer les spécificités de l’alimentation des danseuses et danseurs. 💃

Milk & Move :

Pouvez-vous vous présenter ?

Xavière Barreau :

Je suis médecin en charge des danseurs et danseuses de l’Opéra de Paris depuis 2015. Je suis également médecin du sport à l’INSEP et diplômée de nutrition. J’ai été médecin chez les jeunes de l’équipe de France de Taekwondo entre 2014 et 2018. Je suis présente tous les jours à l’Opéra pour les danseurs.

Milk & Move :

Comment intervenez-vous à l’Opéra ?

Xavière Barreau :

À chaque nouvel entrant, généralement en provenance de l’école de Danse de Nanterre, je fais un point avec eux, notamment sur l’alimentation pour les sensibiliser dès le début, et s’ils ont besoin, je peux les revoir ensuite, à leur demande. 😊 Les danseurs sont ici âgés de 18 à 42 ans. Les choses se mettent en place assez facilement. J’ai fait beaucoup de suivi nutritionnel à mon arrivée, moins depuis.

Milk & Move :

Quelle est l’alimentation d’un danseur ou d’une danseuse justement ?

Xavière Barreau :

Ils ont un emploi du temps assez chargé avec des pauses parfois réduites à 30 minutes. C’est donc important d’avoir une alimentation fractionnée, pour anticiper les sensations de faim et faciliter la digestion. 👍 Je recommande quatre repas par jour, en mangeant la même quantité sur quatre petits repas plutôt que deux gros. Le petit-déjeuner est fondamental, ensuite le midi, ce sera repas ou collation s’il n’y a pas assez de temps puis repas à 16h. Enfin, un diner le soir. À eux d’être autonomes et de se gérer.

Il ne faut pas se priver mais associer les bons aliments entre eux.

Xavière Barreau Médecin de la Danse
Milk & Move :

Leur donnez-vous des conseils sur ce qu’ils doivent manger ?

Xavière Barreau :

Oui, deux principes sont fondamentaux : fractionner les repas et privilégier les sucres à index glycémique bas. L’objectif est de manger des aliments avec un pouvoir le moins sucrant possible, pour permettre au sucre de se diffuser lentement dans l’organisme et d’éviter une hyperglycémie. Pour cela, il faut l’associer à d’autres aliments (les bons acides gras comme les Oméga 3 ou les protéines), qui vont permettre de réduire le pouvoir sucrant du sucre ou à des aliments riches en fibres. Les protéines sont aussi indispensables pour eux car elles ont une capacité rassasiante plus importante.

Milk & Move :

Quels exemples de petits-déjeuners donnez-vous ?

Xavière Barreau :

Pour le petit-déjeuner, je leur conseille un bol 🥣 avec une portion de fruits saupoudrée de flocons d’avoine, avec du fromage blanc (riche en protéines). Ils peuvent compléter avec un yaourt aux fruits ou une compote, des amandes ou des noix (riches en fibres et en bons acides gras). On peut apporter d’autres sources de protéines comme les œufs, qui contiennent tous les acides aminés essentiels. Chez les hommes, je conseille de rajouter ces œufs et des tartines en plus de leur bol, pour que ce soit assez copieux.

Cendrillon
Alice Renavand et Florian Magnenet pour Cendrillon ©Svetlana Loboff
Milk & Move :

Et concernant les collations et autres repas ?

Xavière Barreau :

C’est pareil pour les collations, il faut qu’il y ait au moins une source de protéines comme le fromage blanc. La collation peut aussi comporter une salade de fruits, des oléagineux (amandes, noisettes). Pour les plats, je leur conseille au moins un plat avec féculents (quinoa, pomme de terre, riz), des légumes cuits et une source de protéines (poisson, viande blanche). Il est possible de décaler le dessert à la collation. On peut se faire plaisir avec du chocolat 🍫 également, en l’associant avec du fromage blanc lors de la collation, le sucre du chocolat sera diffusé plus lentement. Il ne faut pas se priver mais associer les bons aliments entre eux.

Milk & Move :

Êtes-vous parfois confrontée à des danseuses ou danseurs faisant de la restriction alimentaire ?

Xavière Barreau :

J’en ai eu très peu en cinq ans, deux cas seulement qui concernaient des danseuses d’un âge avancé, dont l’une était en surcharge de travail. À mon arrivée, il y a eu des choses à mettre en place mais cela s’est fait rapidement. Certains avaient des alimentations déséquilibrées et c’est pour ça que c’est important pour moi de les voir dès leur entrée ici, à 18 ans. Il faut leur donner les bonnes bases tout de suite. 😉 Il a fallu également les sensibiliser à l’alimentation de récupération et à l’hydratation. Pour moi, quelqu’un qui a déjà appris à s’alimenter entre 13 et 17 ans, c’est gagné pour la suite. À 18 ans, ce n’est pas trop tard mais les mauvaises habitudes sont plus dures à changer.

Il a fallu sensibiliser les danseurs(ses) à l’alimentation de récupération et à l’hydratation.

Xavière Barreau Médecin de la Danse
Milk & Move :

Chez les jeunes danseuses, avez-vous été confrontée à des cas d’aménorrhée ?

Xavière Barreau :

Je n’y suis plus confrontée mais les seules que j’ai eu à traiter ici, ça a été réglé tout de suite. J’identifiais si l’aménorrhée était primaire ou secondaire, je les faisais voir par le gynécologue. On modifiait l’alimentation, avec une amélioration des apports en graisse et un traitement hormonal peut être mis en place en parallèle. On n’est pas sur des troubles alimentaires en tant que tels mais sur une méconnaissance. Les plus jeunes sont les plus à risques. De plus, le fait que la danseuse soit en aménorrhée peut entrainer une fragilité osseuse et augmenter le risque de fractures de fatigue. 😮

Milk & Move :

Justement, comment remédier à la fragilité osseuse ?

Xavière Barreau :

À mon arrivée, j’ai fait face à pas mal de fractures de fatigue, dues à la charge de travail. Il y a eu une sensibilisation à faire. On peut chercher s’il y a une carence dans l’alimentation mais lorsqu’il y a fracture de fatigue, je rajoute systématiquement un supplément en calcium vitaminé (produits laitiers, poissons gras, apports de vitamine D) pour un à deux mois.

Portrait

Xavière Barreau

Médecin de la Danse à l’Opéra national de Paris

Médecin chez les jeunes de l’équipe de France de Taekwondo entre 2014 et 2018. Elle est, depuis 2015, médecin en charge des danseurs et danseuses de l’Opéra de Paris. En parallèle, elle est aussi médecin du sport à l’INSEP et diplômée de nutrition.

À lire sur Milk & Move

Régimes végétalien et sans gluten : quelle compatibilité avec le sport ?

À lire sur Milk & Move

Roland-Garros 2020 : 5 questions posées à Aubane Droguet

À lire sur Milk & Move

Top 3 des idées reçues sur l’alimentation des sportifs

Tout savoir sur

Entrainement et nutrition

Prêt à vous dépenser sans compter ? En misant sur une alimentation saine et variée au quotidien, vous mettez toutes les chances de vos côtés pour être au top à l'heure de l'entraînement. Notre rubrique, dédiée à la nutrition et à l'entraînement, compile conseils de professionnels, informations et idées recettes.

Entrainement et nutrition

Dans l'assiette de... Arnaud Assoumani (avec Marine Lorphelin)

Entrainement et nutrition

Dans l'assiette de... Clarisse Agbegnenou (avec Marine Lorphelin)

Entrainement et nutrition

Régimes végétalien et sans gluten : quelle compatibilité avec le sport ?

Entrainement et nutrition

Roland-Garros 2020 : 5 questions posées à Aubane Droguet

Cycling

Cyclisme : quelle nutrition pour un coureur ?

Diététique de l'effort

Prendre soin de ses muscles dès la cinquantaine !

Entrainement et nutrition

Top 3 des idées reçues sur l’alimentation des sportifs

Diététique de l'effort

Tour de France 2020 : la journée alimentaire d’un coureur cycliste

Entrainement et nutrition

Préparation physique : comment aborder le retour à l’entraînement ?

Entrainement et nutrition

Comment adapter son alimentation végétalienne quand on est sportif ?

Running

"On s’y remet" vous propose une course particulière !

Café des sports

Testez vos connaissances sur l'athlétisme

Entrainement et nutrition

Dans l'assiette de... Arnaud Assoumani (avec Marine Lorphelin)