Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

Éprouvette de lait
Calculateur de calcium
Lire la suite

Calculateur de calcium

Votre âge :
Votre Sexe :
Vous êtes :
             
0 0 0 0 0 0
Bien. Vos apports en calcium sont relativement satisfaisants. Cependant, en tant qu’adolescent votre besoin est au maximum sur fait de votre croissance, n’hésitez pas à atteindre les 4 produits laitiers par jour afin de bénéficier des apports en calcium adéquats. Des ados en pleine forme
Attention, vos apports en calcium ne sont pas suffisants pour couvrir vos besoins quotidiens. Pensez à augmenter votre consommation de produits laitiers (probablement insuffisante) dans votre alimentation, qui contiennent le calcium le plus assimilable par l’organisme. Tout sur les besoins des adolescents
Bravo, vos apports en calcium sont satisfaisants. Vous avez raison de consommer la quantité de produits laitiers adaptée à votre état, votre organisme aura suffisamment de calcium pour subvenir à vos besoins et ceux de votre bébé. Enceinte, mangez deux fois mieux
Malheureusement vos apports en calcium sont insatisfaisants. En tant que femme enceinte vos besoins sont légèrement augmentés par rapport à une femme qui ne l’est pas, vous pouvez rajouter des produits laitiers, riches en calcium bien assimilable. N’hésitez pas à vous informer sur la consommation des produits laitiers dans l’alimentation d’une femme enceinte ou qui allaite. N’hésitez pas à vous informer sur la consommation des produits laitiers dans l’alimentation d’une femme enceinte.
Félicitations. Votre apport est satisfaisant, continuez ainsi et faites-vous plaisir avec la grande variété des produits laitiers. Du calcium, c’est bien, le fixer, c’est mieux !
Encore un effort. Votre apport en calcium est en dessous de ce qu’il est recommandé de consommer pour un adulte. Un bon moyen pour y parvenir, un produit laitier à chaque repas, un morceau de fromage, un laitage et un bol de lait et le tour est joué. Tout sur les besoins des adultes Quel rôle le calcium joue-t-il sur nos os ?
Bravo. Vos apports en calcium sont bons, vous avez bien compris l’intérêt de consommer des produits laitiers pour préserver votre squelette.
Votre score n’est pas suffisant. En tant que femme ménopausée, il est important de consommer assez de produits laitiers riches en calcium car votre organisme perd plus de calcium qu’il y a quelques années, et il est important de compenser ces pertes. N’hésitez pas à vous informer sur les bienfaits des produits laitiers sur vos os. L'ostéoporose A la ménopause, n’oubliez pas les produits laitiers !
Bravo. Vos apports en calcium sont bons. Continuez ainsi et surtout, n’oubliez pas de varier les plaisirs.
Passable. Votre apport en calcium n’est pas satisfaisant, n’oubliez pas que comme les femmes ménopausées, vous avez-vous aussi, à partir de maintenant des risques liés à un manque de calcium dans votre ossature. Avec l’âge, il est important de continuer à consommer des produits laitiers. Tout sur les besoins des séniors
Ardoise fromagère
Protéines
Lire la suite

Protéines

Toutes nos cellules (muscles, peau, nerfs, os, vaisseaux etc.) sont composées de protéines : c’est le matériau de base du vivant. Elles sont indispensables au fonctionnement du corps (certaines hormones, anticorps, enzymes sont des protéines), et stimulent la formation osseuse par le biais d’un facteur de croissance. Elles ont cependant une durée de vie limitée et doivent être renouvelées en permanence par l’organisme qui les puise dans l’alimentation.

Dans certaines conditions, le besoin en protéines est plus important : durant la croissance, la grossesse et l’allaitement, au cours d’une maladie ou au moment de la vieillesse. Les sportifs de haut niveau ont également des besoins plus élevés, notamment pour entretenir leur masse musculaire. Les recommandations pour un adulte sont de 12 à 15% de la ration quotidienne.

Toutes les protéines n’ont pas la même valeur nutritionnelle. Si celles du lait et des produits laitiers ont une valeur comparable à celles des protéines de la viande, du poisson ou des œufs, elles sont d’une qualité supérieure à celle des protéines végétales. Cette supériorité repose sur leur forte digestibilité et leur composition en acides aminés « indispensables » (unités structurales de base des protéines, obligatoirement apportées par l’alimentation) qui est particulièrement bien équilibrée.

Elles ont en plus des caractéristiques spécifiques. Selon de récents travaux, les protéines laitières et les composés issus de leur fragmentation pourraient exercer des effets biologiques bénéfiques tels que :

  • l’amélioration de l’assimilation du calcium ou du fer, très utile dans le traitement de l’ostéoporose ou de l’anémie
  • une action antibactérienne au niveau cellulaire et une activation de l’immunité
  • une baisse de la tension artérielle chez les personnes souffrant d’hypertension

Le lait contient environ 32 g de protéines par litre dont :

  • 80 % de caséines, responsables de la formation du caillé dans la fabrication des fromages
  • 19 % de protéines solubles (albumines et lactoglobulines), présentes dans le « petit lait »
  • 1% d’enzymes protéiques

D’après l’étude CCAF 2007, les produits laitiers sont la 1ère source de protéines de l’alimentation des français.