Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de biscuits gourmands
Accords

Brillat-Savarin et pain brié ou pain viennois : l'accord de prédilection

Accord Brillat-Savarin

Le brillat-savarin est un fromage double ou triple crème. Il s’agit du plus ancien fromage enrichi en crème, qui fut inventé au XIXe siècle près de Forgesles-Eaux (Seine-Maritime), sous le nom d’« Excelsior » ou « Délice des gourmets » et a pris son nom actuel, dans les années 1930, par Henri et Pierre Androuët dans une fromagerie du Pays de Bray (aujourd’hui disparue). Il fut baptisé brillat-savarin en l’honneur du célèbre gastronome du même nom qui, aimant tant le fromage, dit un jour : « Un repas sans fromage est comme une belle à qui il manque un oeil ! ». Le brillat-savarin passe pour être le « foie gras » des fromages.

Très riches en crème, les fromages crémeux peuvent avoir une croûte fleurie comme le brillat-savarin, voire pas de croûte comme le saint-marcellin ou le saint-félicien, et peuvent devenir si crémeux qu’ils nécessitent une coupelle pour les servir ! Leur crémeux n’a d’égal que leur richesse en parfums.

s’accorde avec

Pain brié ou Pain viennois : l'accord de prédilection

Pain brié

Informations sur l'accord

À ÉVITER
Pains à la saveur puissante : pain complet, pain de seigle, qui écrasent les saveurs du fromage et lui donnent un goût légèrement métallique peu agréable.

Accord

Des pains fins, crémeux, doux et beurrés : voilà qui est bien proche des goûts et des textures des fromages de cette catégorie ! Leur affinage les faisant évoluer facilement vers des notes acidulées puis alcoolisées, mieux vaut jouer la prudence avec la mie douce et sans acidité de ces pains enrichis en beurre ou en lait.

Pourquoi

Doux et crémeux en bouche : ces adjectifs s’appliquent aussi bien aux fromages qu’aux pains. Ils s’accordent tous deux sur leur note finale de beurre qui rend leur mélange doux et très harmonieux. Un accord tendre et complice !

A retenir

Croûte fine
Mie onctueuse (ou mie dense)
Texture tendre et fondante
Notes de lait et de beurre

Recettes utilisant : Brillat-Savarin

Voir toutes les recettes
Brillat-Savarin
Fromage
Pur Vache - Ile-de-France

Brillat-Savarin

En savoir plus sur ce fromage

Autres accords

Bière

Brillat-Savarin et bière de garde : un accord insolite

Champagne

Brillat-Savarin et champagne brut : un accord de prédilection

Pain gourmand aux fruits secs

Brillat-Savarin et pain gourmand aux fruits secs : un accord audacieux

Vin blanc

Brillat-Savarin et vin blanc liquoreux du Bordelais : un accord de prédilection

Vin blanc

Brillat-Savarin et vin muté : un accord insolite

Voir tous les fromages de la famille