Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de tapas
Accords

Pont-l'Évêque et pain aux lardons : un accord audacieux

Le nom de ce fromage, Pont-l’Évêque, provient du nom même de la localité du Calvados où se tenait un important marché aux fromages. C’est, sans nul doute, l’un des fromages les plus anciens de Normandie. Il serait apparu au XIIe siècle selon les écrits retrouvés, mais il ne prendra son nom et sa forme actuels qu’au XVIIe siècle. Époque à laquelle, un amateur normand lui rend ainsi un bel hommage : « l’angelot est fait avec tant d’art que, jeune ou vieux, il n’est que crème ».

Le pont-l’évêque aurait été créé par des moines cisterciens installés à l’ouest de Caen qui l’appelèrent « angelot ». En 1225, Guillaume de Lorris, dans « le Roman de la rose », écrit : « les bonnes tables étaient toujours garnies au dessert de fromages angelots ». Ce fromage servit longtemps de moyen d’échange, de rémunération et, bien sûr, d’impôt.

Plus doux que ce que ne laisse deviner leur odeur entêtante, ces fromages sont à l’honneur dans l’est et le nord de la France. Sous la croûte orangée, des saveurs franches et affinées, fruitées avant tout, avec une touche d’épices en fin de bouche.

s’accorde avec

Pain aux lardons : un accord audacieux

Pain aux lardons

Informations sur l'accord

À ÉVITER
Les pains aux fruits secs (abricots, figues…) : trop sucrés, qui cachent les saveurs de ces fromages. Le pain de seigle : trop typé.

Accord

L’ajout de lardons fumés dans la pâte à pain en fait un pain riche et savoureux, qui prolonge le plaisir du fromage.

Pourquoi

La note fumée apporte encore plus d’élégance et l’on retrouve dans cet accord le parfum des plats traditionnels de l’Est de la France, à base de pommes de terre, fromage et lard fumé, en plus léger.

A retenir

Croûte fine
Texture moelleuse
Léger goût fumé

Pont l'Evêque AOP
Fromage
Pur Vache - Basse-Normandie

Pont-l’Évêque AOP

En savoir plus sur ce fromage

Autres accords

Baguette aux graines

Pont-l’Évêque et baguette aux graines : l’accord de prédilection

Cidre brut

Pont-l’Évêque et cidre brut de Normandie : un accord régional

Vermouth rouge

Pont-l’Évêque et Vermouth rouge d’Italie : un accord insolite

Vin rouge

Pont-l’Évêque et vin rouge du Jura : l’accord de prédilection

Voir tous les fromages de la famille