Produit laitiers

Des exploitations à taille humaine

En France aujourd’hui, une exploitation agricole sur quatre est une ferme laitière. Réparties de façon harmonieuse sur tout le pays, les fermes françaises participent au maintien de l’économie, de l’emploi, de la vie …et aussi des paysages en milieu rural. Quels défis !

3 700 000 vaches laitières permettent la collecte de 24.5 milliards de litres de lait.

Avec 49 vaches pour un troupeau moyen, 2 personnes travaillant sur une ferme et 7 emplois induits, la ferme française est par tradition à taille humaine.

Des fermes à taille humaine

Prenez 49 vaches et génisses,  49 hectares de terre et deux personnes…vous aurez devant vous la ferme laitière française moyenne. Point de gigantisme ici, le lait français est produit dans des exploitations à taille humaine, le plus souvent gérées en famille, ou en groupement baptisé GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun), entre un ou deux agriculteurs voisins.

Pourquoi un tel modèle ?

C’est au fourrage et à l’amélioration des jachères que le lait doit sa réussite. Au début du XIXe siècle, la rotation des cultures et l’introduction de plantes comme le trèfle et la luzerne ont permis de fournir une alimentation plus riche au bétail. En contrepartie, le bétail fournissait de l’engrais sous forme de fumier.

On commença alors à regarder la vache d’un autre œil, et à se dire qu’elle pourrait bien être plus utile comme productrice de lait, que comme laboureuse de champs ! Dans le même temps, l’urbanisation croissante entraînait une demande de plus en plus importante de lait, de beurre et de fromage.

  • Encart - Des exploitations à taille humaine
  • Encart - Des exploitations à taille humaine
  • Encart - Des exploitations à taille humaine